Pointillés …

Pfffiou, déjà une semaine depuis mon dernier post : décidément, le beau temps ne réussit pas à ce blog ;-)

En ce moment, il est un peu difficile pour moi de trouver le temps de rédiger des articles et de répondre à vos commentaires entre mes deux boulots, l’Homme, les Soeurs et leurs activités diverses et variées en cette fin d’année, les soirées entre amis et en famille, les envies de rangements / changements (3 ans de magazines à trier sachant que je suis abonnée à Vogue, Glamour, Marie-Claire et Elle – qui est un hebdomadaire : je vous laisse calculer l’équivalence en volume et en poids- je ne vais jamais en voir la fin et vais mourir écrasée par les pages Spécial Maigrir : un comble !) et les multitudes d’événements qui fleurissent tous les week-ends en ce moment sur Lyon (non mais c’est vrai quoi : rien que le week-end dernier, entre le Pop Up Market, le salon ID d’Art, les bons plants de Villeurbanne, et le festival "Même pas de thème" de la Maison des Rancy, j’ai eu du mal à faire des choix et du coup je n’ai rien fait – non,  j’ai préféré passer 4 heures aux urgences mais pas pour moi et rien de grave au final : ouf merci-).

Et ça ne va pas s’arranger avec les week-ends à venir : il va falloir faire des choix et il y aura des pleurs…

Déjà, en même temps que les Nuits Sonores, Grande Soeur fête ses 6 ans : après le repas de famille de 12 personnes qui aura lieu Jeudi et où je dois cuisiner notamment pour ma belle-mère, ma grand-mère et mes parents (faire un saut à l’élastique attachée par les cheveux est moins douloureux que de cuisiner pour ma famille : un vrai supplice quand on connaît le haut niveau de cuisine de mes parents, je me mets une pression de malade), nous nous apprêtons à accueillir une horde d’enfants Dimanche à l’appartement. Il va bien me falloir deux jours pour baliser les zones à risques et canaliser l’énergie de Grande Soeur qui fait des bonds de deux mètres (soit environ deux fois sa taille – je me sens l’âme mathématicienne moi en ce moment) à chaque fois qu’une idée de jeu lui vient à l’esprit non le trampoline géant ça va juste être pas possible mon coeur et encore moins la course à dos d’ânes – soit toutes les minutes et demi -, et rattraper ses bourdes (après avoir invité plus d’enfants que prévu au départ, elle a annoncé à tous qu’ils pouvaient venir déguisés et qu’il y aurait des stands d’activités comme dans une kermesse mais j’ai jamais dit ça !). Que de joies en perspective (quand je vous disais qu’il y aurait des pleurs).

Ensuite, le WE de la Pentecôte, il y aura la dixième édition du Marché de la Mode Vintage, en même temps que tout un tas de vide-greniers, avec notamment celui de l’avenue Jean-Jaurès. Mais là, pas de pleurs : même si j’ai rarement manqué le MMV depuis sa création et que cette édition risque d’être exceptionnelle, je serai avec mon amoureux à Porto, et ça, c’est top !

Enfin tout ça pour dire que oui, je vais continuer à être un peu en pointillé par ici mais que je ne vous oublie pas.

La preuve, je vous laisse avec un petit bon plan beauté : en ce moment chez Sephora, pour tout achat d’un montant minimum de 15 € chez Yes To, un pot de beurre corporel Yes to Carrots vous est offert (et pas le "petit" pot : ils se fichent pas de nous chez Yes To et en plus ça rime)

Je l’ai essayé (mieux vaut tard que jamais) : c’est une vraie bénédiction, un intense bonheur pour la peau, un pur concentré de bien-être, un truc de gue-din quoi.

Je vais tester la crème de nuit et vous redonne des nouvelles (une fois que j’aurais refait le stock de superlatifs).

Et si vous n’aimez pas la carotte, il y a aussi la gamme Yes To Cucumber : alors, elle est pas belle la vie ?

About these ads

8 réflexions sur “Pointillés …

  1. eh bé que d’activités, on ne s’ennuie jamais chez toi ^_^ (néanmoins, pas cool pour les urgences, même quand c’est rien finalement :( ).

    Pour les beurres corporels, je reste fidèle à celui au beurre de karité de chez body shop (surtout maintenant qu’ils font des boites double taille ce qui revient moins cher !).

  2. Aaah le triage de magazines, je connais bien, et pour cause, c’est ce que je fais ces jours-ci! Ma méthode: j’arrache les pages que je veux garder et jette le reste du mag, et qques jours/semaines/mois plus tard, je jette…les pages arrachées! Car, au final, je ne les regarde JA-MAIS!!! Je conserve tout de même certains numéros…pour ma fille, mais vas expliquer ça à un homme (pfffff). Allé, courage, ça pourrait être pire, genre des hebdomadaires et non pas des mensuels;-)

  3. Oh je ne connais que trop bien la galère des piles de magazines qui s’entassent… ce qui est bizarre, c’est que j’aime les acheter, mais j’ai horreur de les jeter, pour moi c’est super dur ! Alors je les cache sous le lit, mais ça c’est seulement ceux de l’année dernière, les récents forment une tour en équilibre sur la table basse : je viens de mesurer, ça dépasse les 30 cm !

  4. En te lisant, on lit le stress, l’urgence… mais aussi l’excitation! Profites-en bien et ne t’inquiète pas: le ralentissement de la Blogo au printemps/été est un grand classique ;)

  5. @Waffo : figure-toi que pour avoir testé le beurre de karité de Body Shop, je trouve que le Yes To pénètre mieux et graisse moins, en plus d’avoir une odeur moins présente … Mais non, je ne suis pas sponsorisée ;-)
    @Daisy de Bohème : c’est exactement ce que je suis en train de faire mais je n’ai pas pensé à en garder pour mes filles ;-)
    @Ariane : bienvenue à toi ! J’ai l’impression que le rangement des magazines est un problème partagé par pas mal de filles.
    @L’épice : oui, c’est exactement ça ! Je stresse pas mal avant et comme ça, pendant, je suis plus zen !
    @PaT : merci de la précision, à laquelle je rajouterais que l’opération est valable jusqu’au 19 juin.

  6. heureusement qu’ il y a les nuits pour récupérer, avec un planning pareil !!!
    et je fais moi aussi partie du clan des non-jeteuses de magazines… un drame à revivre en boucle chaque fois que la pile se casse la gueule ou que l’Homme braille trop fort… alors je fais un autre tas temporaire "pour les donner à une copine / les amener chez le médecin, il a que des Point de vue dans sa salle d’attente / pour ma mère"…
    et idem, j’arrache les pages qui m’intéressent, je les classe par thèmes, je les range dans un trieur… oui, je suis une psychopathe !!!

    • Tout pareil que toi, sauf que depuis l’article, je n’ai toujours pas fini de trier et que je continue à recevoir des magazines que je n’ai pas le temps de lire… Je suis envahie, c’est la fin, adieu ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s