Léger comme une valise

Depuis quelques temps, j’essaie de partir en vacances avec moins d’affaires. Parce que nous avons beau avoir un break, nous sommes 4 et quand on rajoute aux vêtements les livres, jeux, matériel divers selon notre destination, la logistique pour faire et défaire les bagages me donne des sueurs froides.

Et cet été, j’ai tenté de faire encore plus léger en limitant mes affaires à une valise cabine (hors chaussures, hein !). Alors les pros de la valise allégée vont peut-être doucement rigoler mais les personnes qui s’arrachent les cheveux dès qu’il faut faire un choix devraient me comprendre😉

Rationnaliser ses bagages, c’est combattre avec acharnement la peur de manquer, le fameux « au cas où ». Pas toujours facile mais en privilégiant les pièces multi-fonctions et facilement associables, on se retrouve avec une valise tout terrain, pour faire face à la plupart des situations (que ce soit une invitation au mariage express de vos voisins de transat qu’une balade de 3 jours à dos de chameau – enfin, je suppose ;-)).

Voici ma liste pour 3 semaines :

Et 4 paires de chaussures :

img_7166

Je coordonne toujours la couleur de mes tongs avec celle du sable😉

Je ne compte pas les affaires de sports ni les sous-vêtements, chaussettes et pyjamas mais j’ai aussi limité de ce côté-là (le fait qu’il y ait une machine à laver sur place est un avantage non négligeable).

Au final, je n’ai pas porté :

  • la paire d’espadrilles à talons (pas eu l’occasion car nous avons beaucoup marché)
  • le pull chaud (un temps super beau et chaud)
  • la veste (idem)
  • l’étole (idem)
  • 1 tee-shirt à manches courtes (tout simplement en trop)
  • 1 débardeur (trop grand)

Et je n’ai porté qu’une fois :

  • un maillot 1 pièce (joli mais pas confortable)
  • un pull fin (manque d’occasion)
  • la robe (manque d’occasion)
  • le gilet long (double emploi)
  • le jeans (la météo exceptionnelle)
  • le K-Way (idem)

Il est quand même difficile de composer une valise de vacances sans ces 2 derniers articles donc on va dire que ça fait partie du jeu.

Je me suis également rendue compte qu’un des 3 shorts était un peu grand mais je l’ai quand même beaucoup porté car sa couleur kaki et sa coupe allaient avec beaucoup de choses en plus d’être confortable et facile à vivre (comprendre : qu’il ne se froissait pas). Je crois que la question de la matière est cruciale dans le choix des vêtements de vacances.

img_3666-1

Short H&M et débardeur Petit Bateau – anciennes collections –

Bikini Oysho et ceinture COS – anciennes collections –

Sandales Les Tropéziennes et panama – anciennes collections –

Lunettes de soleil Barton Perreira

A partir du moment où toutes les pièces matchent entre elles, les associations sont variées. Du coup même sans accessoires (j’avais emmené quelques bijoux très simples mais n’ai porté qu’une paire de petits clous d’oreille), je ne me suis pas lassée.

Je me demande même si à un moment, je ne me suis pas « forcée » à porter des pièces juste pour dire que je ne les avais pas prises pour rien : je pense que ce fut le cas pour la robe, le maillot, le pull fin et le gilet long.

Conclusion : je pense que je pourrais faire encore plus léger la prochaine fois mais que la météo des vacances d’été est plus propice à une valise « minimaliste »que lorsqu’elle est plus incertaine comme au printemps ou à l’automne.

Epilogue : du coup avant de faire le changement de vêtements de saison (qui ne va pas tarder vu le temps de ces derniers jours), je vais faire un tri drastique dans les pièces que je n’ai pas portée de tout l’été, voire plus. Car malgré le vide-dressing de l’an dernier, il me reste encore du travail pour arriver à une garde-robe optimisée… Je vous en reparle bientôt !

The Beauty and the Best #5

Les vacances sont terminées pour la plupart d’entre nous et pour une reprise en douceur, je vous propose un nouvel article dans la rubrique Beauté, qui l’air de rien en est déjà à sa 5ème édition.

img_3429

Ce chouette anti-moustique bio aux huiles essentielles est très efficace et a une odeur bien plus agréable (citronnelle) que les anti-moustiques classiques. Je le pulvérise également sur les draps et les oreillers pour des nuits tranquilles ! Il a hyper bien fonctionné cet été même si dans l’Ouest, les moustiques sont beaucoup plus rares😉

img_3430

J’ai découvert la marque de teinture pour cheveux Herbatint qui me convient bien. Comme j’ai plutôt l’habitude de me fournir en magasin de déstockage, je ne la connaissais pas et c’est en me rendant dans la super pharmacie Florit (la pharmacie la moins chère de Lyon, si vous ne la connaissez pas, foncez-y : pour toute la parapharmacie, elle est clairement la mieux positionnée !) que je me suis laissée tentée et j’ai bien fait ! Déjà, sa composition est très nature, à base de plantes et herbes bio (8 extraits végétaux bio) et son conditionnement permet une réutilisation, ce qui pour des cheveux courts comme les miens est du coup hyper économique (9€ les 2 colorations du coup) ! La couleur est intense, il est même possible de mélanger différents pigments pour obtenir la teinte de votre choix, et l’application est facilitée par une texture gel. Je n’ai pas de démangeaison ou de réaction suite à l’application (et mon cuir chevelu me dit merci). Il faut par contre s’équiper d’un pinceau pour teinture, qui coûte moins de 3 € (le mien vient de chez Monoprix). Seul bémol : la crème soin s’utilise en une seule fois, tout comme les gants donc il faut prévoir le coup, soit en utilisant un seul gant sur les 2 fournis, soit en investissant dans une boîte de gants en latex (au passage beaucoup plus résistants que ceux fournis dans les boîtes de teinture).

Je trouve par contre que le cheveu « accroche » beaucoup plus après le 1er rinçage donc l’utilisation d’une crème de soin est indispensable (ou une huile).

img_3433

J’ai eu l’occasion de tester un joli rouge à lèvres de chez Clinique à l’occasion du mariage dont je vous montrais ma tenue là ; un échantillon qui n’a rien à envier à un vrai modèle (comme la plupart des échantillons Clinique) : tenue suffisante, coloris pas trop voyant pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude de porter du RAL comme moi. Il faut juste que je pense à m’en mettre et vu que j’oublie 9 fois sur 10, c’est pas gagné😉

img_3435

Depuis quelques temps, j’ai abandonné les fards à paupières sur les yeux pour les remplacer par un trait d’eye-liner. Avec l’été, j’avais envie d’un maquillage plus léger, et lorsque j’étais plus jeune, il m’arrivait de mettre de l’eye-liner donc j’ai commencé avec un modèle Maybelline que j’avais acheté à l’époque (lointaine). Même s’il est franchement bien, waterproof, dense et précis, je n’avais pas envie de perdre la vue pour cause de date de péremption dépassée et j’ai voulu profiter des soldes pour m’en racheter un. Au final, j’en ai pris deux :

  • Le précis liner de Maybelline soldé à 50 % chez Monoprix soit 5 € et quelques : une pointe biseauté, un tracé plutôt précis mais une pigmentation légère, il faut passer à plusieurs reprises (au risque de dépasser lors d’un ultime passage) pour obtenir un noir plutôt qu’un gris. La tenue est bonne et le démaquillage facile : pas besoin de produit spécifique.
  • Le feutre de Kiko soldé à 2 € : une pointe feutre (comme son nom l’indique) que je trouve moins précise, une couleur plus intense mais une tenue plus aléatoire…

img_3436

Bref, pas encore trouvé de produit coup de cœur de ce côté-là… Du coup, je continue à utiliser mon vieux liner pour les occasions où je dois être sûre de la tenue.

img_3443

Un peu curieuse de tester le shampooing solide, j’ai suivi les conseils de mon épicière préférée (3 Petits Pois) et testé ce pain de savon/shampooing cet été. Il suffit de le frotter sur les cheveux mouillés et de masser comme pour un shampooing classique. L’odeur est très agréable, le shampooing mousse bien, même si les bulles sont moins « grosses ». Il est possible de l’utiliser comme savon classique, ce qui en fait un produit 2 en 1 bien pratique en déplacement notamment. Il ne reste plus qu’à voir à l’usage si en plus d’être écologique, il est aussi économique (5,90€). L’Homme l’utilise aussi et en est complètement fan. Pour info, sachez qu’il existe pour tous les types de cheveux.

img_6909

Je voulais vous parler de mon test de vernis semi-permanent, que vous aviez pu voir sur la photo ci-dessous : une amie a investi dans le kit manucure semi-permanente à domicile et m’a gentiment proposé de le tester.

Verdict : sur la photo, j’en suis à 10 jours de port, soit une relativement bonne tenue même si avec mon super top coat, je tiens quasiment aussi longtemps.

starterkit

Petit bémol : je n’ai pas pu faire de retouche quand le vernis s’est écaillé sur l’index droit vu que je n’avais pas l’équivalent au niveau couleur et pour l’enlever, j’ai un peu galéré malgré l’utilisation d’une crème et d’un bâtonnet de buis. J’ai tout d’abord pensé que c’était parce que je n’avais pas respecté le protocole spécifique au vernis semi-permanent posé en institut (papillotte, dissolvant spécial…) mais ce type de vernis a une dépose différente. Finalement, en lisant un peu des avis sur le net, c’est un phénomène courant.

Du coup je comprends mieux pourquoi mes ongles avaient une drôle de tronche après😉 Rien de grave, mes ongles étant résistants de nature, mais bon, je ne crois pas que je retenterai, et n’envisage pas de m’équiper !

Voilà pour mes dernières découvertes beauté, j’espère que cela vous aura intéressées et vous souhaite une belle semaine de rentrée🙂

Holly Days

Voici (enfin) venu le temps des vacances ! Depuis un peu plus d’une semaine maintenant, les journées s’étirent sans contraintes ni horaires, ponctuées par des interrogations existentielles comme le choix de la couleur du vernis ou la position la plus adaptée sur la chaise longue.

img_6874

J’ai donc abandonné les tenues de bureau pour enfiler mon uniforme zéro prise de tête : un short, des sandales, mes lunettes et mon chapeau ! J’aime bien enfiler une chemise légère sur un débardeur pour me prémunir du soleil comme pour les moments plus frais.

img_6852

Débardeur Monoprix porté – collection P/E 2016 soldée –

Panama déjà vu , lunettes Barton Pereira portées ici, montre Timex vue

Short Levi’s et chemise à carreaux vue ici -vintage –

Spartiates achetées à Athènes en 2003

img_6877

Cette tenue contient du vrai vintage dedans : ce short Levi’s appartenait à ma tante et date de la fin des années 70 et cette chemise à carreaux est elle aussi vintage et a été shoppée chez Leonard Vintage il y a 4 ans.

img_6886

Quant à ces spartiates, je les ménage car depuis leur achat il y a 13 ans en Grèce, je les ai déjà fait réparées 2 fois. Du coup j’évite de les porter quand je dois marcher plus que d’habitude : qui veut aller loin ménage sa monture😉

En tout cas, que l’on soit de retour, sur le départ, ou en transit, ces journées d’août ont un éclat si précieux qu’il faut en profiter, avec délectation !

Des soldes oui, mais des soldes mini

IMG_6741

Alors que les soldes sont désormais terminés, comme prévu, je suis restée très sage : après la paire de chaussures  à l’imprimé cachemire dénichée en soldes privés,  j’ai choisi la simplicité d’un débardeur crème en lin soldé à 30 % chez Monoprix en tout début de soldes.

IMG_6750

Et c’est TOUT ! C’est pas dingue ça ?😉

Bon en vrai, j’ai acheté 2 eye-liners aussi (dont je vous parlerai dans un prochain « The Beauty & The Best »), un collier Bala Boosté (porté ici), un ensemble de lingerie et des affaires de sport (brassière + débardeur) mais techniquement, ça ne compte pas, si ?

Les chaussures, que je vous avais montrées là, sont vraiment très confortables et je trotte à quelques centimètres du sol sans ressentir aucune instabilité ni mal de pieds !

IMG_6747

Du coup ce look casual comprend mes nouveautés soldesques et de la vieillerie, de la vraie : mon jeans New Look maintes fois vu par ici  depuis 2010 et mon veste militaire H&M qui comptabilise 18 ans au compteur.

IMG_6745

Veste militaire H&M et jeans New Look – très (très) anciennes collections –

Débardeur en lin Monoprix et espadrilles à talons Eram – collections P/E 2016 soldées –

Ceinture en cuir et sac Lancel – seconde main –

Lunettes Anne et Valentin

De l’avantage de prendre de l’âge : certains de mes vêtements s’approche du vintage ;-) 

 

 

Short story

Avec l’arrivée du mois d’Août, je ne sais pas s’il y a encore du monde par ici mais en ce qui  me concerne, je suis encore en mode « bureau » pour une semaine, ce qui implique de composer des looks « work friendly », qui tiennent compte de la chaleur, de la clim un peu forte dans mon bureau et de la saison, parce que mince, c’est l’été quand même et on aura bien le temps de porter des pantalons à la rentrée !

img_6988

Le short au bureau, c’est délicat mais si on respecte quelques règles, c’est quand même bien agréable ! Voici celles que j’applique, si elles peuvent vous inspirer, tant mieux !

  • La longueur : c’est le détail primordial, le short doit être ni trop long (on n’est pas en randonnée), ni trop court (on n’est pas encore en vacances). En gros, juste au-dessus de mi-cuisse, ça passe.

img_6991

  • La coupe : pas de jeans coupé, pas de poches qui dépassent, pas de trous, bref, un short qui clame « c’est l’été mais je sais me tenir » ! Plus concrètement privilégier une coupe classique et/ou féminine

img_6987

Top Kookaï (vu ici) et short Somewhere  – anciennes collections soldées –

Sac en cuir André (présenté  – 11 ans quand même) et ceinture en cuir Etam (vue ici)

– anciennes collections soldées –

Chaussures Eram (dont je vous parlais ici) et collier Bala Boosté – collection P/E 2016 soldée –

Panama présenté ici – Chapellerie Cartier – 

Lunettes Anne et Valentin – Contact Optique Brotteaux

img_6994

  • Le top : pas de débardeur (et encore moins à bretelles spaghettis) ou de dos-nu (inutile de préciser : pas de bustier non plus) ni même un tee-shirt à manches courtes mais une chemise aux manches relevées aux coudes, une jolie blouse légère, un top fluide…

img_6999

  • Les chaussures : pas de tongs (on n’est toujours pas en vacances) ni de baskets mais des sandales fines, des ballerines et si on veut allonger la jambe, des talons compensés ou des kitten heels car il faut pouvoir continuer à trotter toute la journée.

img_7002Bonne semaine à vous, que vous soyez en vacances ou au bureau,  en short ou en maillot😉

Mea Culpa

 

img_6906OK, j’ai malencontreusement abîmé les Stan Smith de ma fille. MAIS il se trouve que j’ai réussi à les récupérer après moult essais, à la sueur de mon front.

img_6904OK, elle n’a pas besoin de 2 paires de Stan Smith identiques. MAIS je fais la même pointure qu’elle… Du coup, autant les porter, NON ???😉

img_6891Chemise Levi’s déjà vue – achetée il y a 20 ans ! – 

Robe American Apparel – from NY ! –

Sac vintage  porté ici – seconde main –

Stan Smith collection Junior (jusqu’au 38) -disponible chez JD Sport –

Solaires Anne et Valentin ancienne collection – achetées chez Contact Optique Brotteaux

img_6890J’ai réalisé que je ne vous avais jamais montré cette robe American Apparel ramenée de New-York il y a déjà 6 ans et qui est pourtant un basique de petite robe noire.

img_6899Elle peut aussi bien se porter en version chic que décontractée et j’adore le détail des zips sur les épaules, qui amène un côté rock à une coupe plutôt sobre.

img_6895J’aime assez ce type de pièces, pour leur côté « intemporel » et « multi-usages ». Cela permet d’alléger sa garde-robe et comme c’est un peu mon objectif ces temps-ci…

img_6909Je vous parle très bientôt du vernis que je porte sur la photo : un semi-permanent appliqué à domicile. D’ici là, je vous souhaite une belle semaine, sous le soleil !

The Stan Smith Gate

Pour ses 11 ans, Grande Soeur a eu droit à SA paire de Stan Smith, qu’elle a choisies en version rouge vinyle au lieu des classiques vertes. Autant vous dire qu’elle était enchantée de son cadeau !

img_66822b252812529

Elle les a même immortalisées avec le podomaton

de l’exposition « A vos pieds » du Musée des Confluences

Un soir de juin, alors que des pluies torrentielles étaient prévues pour le lendemain (un peu comme tous les jours du mois de juin en fait), je me suis dit qu’un petit coup d’imperméabilisant pourrait les protéger un peu, ces petites merveilles… Oui, je suis une fétichiste des chaussures, j’imperméabilise même les baskets qui n’en ont pas besoin !

J’attrape mon spray, je pulvérise sans réfléchir, avec en tête la satisfaction de la fille qui aime et protège ses affaires… Et réalise dans la seconde mon erreur : au lieu de ma bombe incolore habituelle, j’avais pris un imperméabilisant pour cuir noir… #fail

img_6679

Âmes sensibles s’abstenir…

Ma première réaction a été de sauter dans un avion pour le Nicaragua et de changer d’identité.

Tout de suite après, cela a été de passer un chiffon, de l’eau, du dissolvant, du cirage blanc et de pleurer devant ma bêtise (dans cet ordre-là ou tout en même temps, je ne sais plus) : le cuir blanc était imprégné de façon irrémédiable.

Honteuse, j’ai enfoui la basket au fond d’un placard et me suis empressée de racheter une autre paire à Grande Soeur, me maudissant pour mon manque de discernement et mon foutu perfectionnisme.

Ruiner une paire de baskets vieilles de 10 jours, ça fait mal au coeur et j’ai tout tenté pour les récupérer : sur une petite tache de la languette, j’ai passé du vinaigre, du bicarbonate de soude, du white-spirit, de l’essence de térébenthine, de l’alcool ménager… En vain.

Et puis mes recherches sur le net m’ont orientée vers une astuce pour enlever de la teinture sur du cuir : utiliser de la laque (oui, de la laque pour cheveux, vous avez bien lu), attendre qu’elle agisse et frotter. Puis recommencer jusqu’à ce que la tache disparaisse.

img_6843

J’ai dû renouveler l’opération une bonne vingtaine de fois, en espaçant de quelques jours entre les applications mais le résultat est là : les tâches n’ont pas disparu mais se sont bien atténuées !

Un petit coup de cirage blanc et … ta dam !

img_6846

Quand on a le nez collé dessus, un mouchetage gris clair est visible mais quand on compare avec le désastre du départ, on peut dire qu’elles reviennent de loin… et moi aussi !

img_6847

Devinette : qui va hériter d’une paire de Stan Smith alors qu’elle ne l’a pas méritée du tout parce qu’elle fait la même pointure que sa fille ?😉

 

Blue Monday

img_6818

Voici la tenue que je portais jeudi dernier, alors que l’équipe de France de football s’apprêtait à affronter l’Allemagne.

Comme l’un de nos partenaires inaugurait ses locaux  et nous avait  conviés à la fête qu’il organisait le soir-même – date fixée bien avant qu’on sache que la France serait en demi-finale de l’Euro -, j’ai voulu ajouter un petit clin d’oeil patriotique à ma tenue d’afterwork mais work quand même.

img_6821

Ces escarpins open toe, vous les connaissez, je les ai ramenés de New York il y a 6 ans, et vous les présentais ici.

img_6822

J’adore leur côté Betty Boop, leurs couleurs qui claquent, et tous les petits détails, jusqu’aux dessins sur leurs semelles !

 

J’aime bien l’idée de booster un classique look noir et blanc par des chaussures qui tranchent, histoire de twister un peu la tenue. Et puis ça permet de craquer pour des pompes un peu originales sans se casser la tête à chercher avec quoi les assortir #labonneexcuse !

img_6819

Blazer Mango déjà porté ici – collection P/E 2012 –

Pantalon COS vu – collection soldée – et escarpins Harajuku Lovers – from NY !

Débardeur en lin Monoprix – collection actuellement soldée –

Sac Lancel présenté ici – seconde main –

Le principal inconvénient de porter du blanc avec des journées ensoleillées comme on a eu la semaine dernière, c’est d’avoir un rendu correct sur les photos. Je remercie Biscotte pour sa persévérance et vous signale que j’ai dû pour la première fois (et j’espère la seule) utiliser un filtre pour les photos 1, 4 et 6.

Bonne semaine à vous !

La saison des mariages

img_67601

Traditionnellement, l’été est la saison des mariages et même s’il y a des années moins fastes que d’autres, il est rare de ne pas avoir au moins une fois par an l’occasion de déguster des petits fours et de boire à la santé des mariés !

img_6764

Et la grande question qui nous anime à l’approche de ces évènements, c’est de savoir ce qu’on va bien pouvoir porter.

Depuis quelques années, j’essaie de trouver mon bonheur dans le prêt, l’accessoirisation ou encore dans une tenue qui puisse être portée « hors » mariage.

img_67662

C’est tellement dommage de consacrer une tenue qu’on aura soigneusement choisie à une seule occasion, vous ne trouvez pas ?

Et tellement injuste que les hommes puissent porter et reporter le même costume et pas nous…

img_6761

Robe Lenny B. – collection soldée chez Kaktus P/E 2015 –

Minaudière Le Chant du Robot x SLiPcadeau d’amis

Salomés Bahia Repetto – seconde main

BO Agatha – collection récurrente –

L’an dernier, pour le mariage de mon cousin en Belgique, j’avais profité des soldes et trouvé une très chouette robe en trompe l’oeil, originale et chic, en même temps que celle-ci.

img_67702

Vernis Twilight blue de Mavala et top coat à paillettes Sephora

Mais la météo, comme on aurait pu s’y attendre en Belgique, ne m’a pas laissé la possibilité d’immortaliser ma tenue pour vous la montrer.

Heureusement, le week-end dernier a été l’occasion de ressortir cette robe et de lui présenter mes salomés Repetto, lors d’un mariage d’amis dans les terres froides (qui portent bien leur nom, ahem).

img_6759

Une robe, deux mariages et toujours aussi contente de mon achat : elle est pas belle la vie ?

Bonne semaine à vous !