Les ballerines rouges

J’ai 7 ans et devant le rayonnage, elles sont juste à la hauteur de mes yeux. Je ne vois plus qu’elles et malgré les multiples propositions de ma mère, je ne flanche pas d’un iota : ce sont elles que je veux, et aucunes autres.
Elles : des ballerines à bout mi-rond / mi-pointu, d’un beau cuir rouge mat, avec un liseré d’or sur tout le contour et un petit talon en bois.
Vous comprenez pourquoi ma mère grimace : à 7 ans, elle imaginait sa fille avec des babies blanches, voire bleues marine. A la rigueur des ballerines mais en tout cas pas ces chaussures de midinette, pas du tout assorties aux robes à smoks et aux jupes plissées qu’elle me commande sur Vert Baudet.
J’ai 7 ans et je persiste : mon obstination paie et nous repartons avec mes chaussures parfaites.
Dans la voiture qui nous ramène à la maison, ma main caresse la boîte et mes pensées sont en cuir rouge avec une petite bordure dorée…
26 ans plus tard, ma fille de 13 mois tape du pied pour pouvoir mettre la paire de babies rose framboise à scratch plutôt que ses mini-baskets… Comme on dit, le fruit ne tombe jamais bien loin de l’arbre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s