Marseille #2

Comme promis, voici de nouvelles photos de Marseille !

Jour 1

La cité radieuse

Toit terrasse

Supermarché La Cité Radieuse

Après avoir posé nos valises à notre hôtel, à côté de la place Castellane, nous avons longé la grande avenue du Prado pour rejoindre la Cité Radieuse, le gigantesque bâtiment conçu par Le Corbusier à Marseille au début des années 50, dont le toit terrasse offre un panorama incroyable sur les quartiers sud, le front de mer et le massif montagneux.

Toit terrasse la Cité Radieuse

Toit terrasse 2

Toit terrasse 3Conçue dès l’origine comme le manifeste d’une nouveau style d’habitat, fonctionnel et social, la Cité Radieuse comporte plus de 300 logements, une rue marchande, une piscine, un gymnase et même une école maternelle !

Quartiers Sud

Bassin la Cité Radieuse

panoramaPlus de 1000 personnes y vivent aujourd’hui, même si les commerces ont pour la plupart laissé la place à des bureaux. Le toit terrasse est en libre accès et il est possible de visiter gratuitement un appartement témoin le vendredi après-midi (ce que j’aimerais bien faire la prochaine fois).

Le Modulor

assortieY a pas de la pipette, là ???

Boîte aux lettres

Nous avons ensuite rejoint le parc balnéaire du Prado pour un peu de farniente sur la plage avant de partir à l’assaut de la corniche Kennedy, longue promenade sur le front de mer, qui permet de découvrir plusieurs quartiers de Marseille pour le moins pittoresques, avec une vue incroyable.

Corniche Kennedy

le château d'if vu de la corniche

Nous avons tout fait à pied (3 km quand même) et avons pu admirer des villas magnifiques, avec un point de vue de dingue sur la mer, encore et toujours.

Le quartier du Bompard / Roucas Blanc ainsi que celui du Vallon des Auffes, que la corniche dessert, sont comme hors du temps, on a l’impression d’être à mille lieues de Marseille et pourtant …

Roucas Blanc

Vallon des AuffesLe Vallon des Auffes, petit port de pêche adorable

Après toute cette marche, nous avons fait halte au jardin du Pharo, perché sur un promontoire au-dessus du Vieux Port. Là encore, la situation entre terre et mer est à couper le souffle.

Mucem

Nous redescendons ensuite vers le Vieux-Port et admirons l’ombrière de l’architecte Norman Forster, sorte de tonnelle gigantesque et renversante puisque personne ne résiste à la séance photo, tête en l’air.

Plus de 1000 m2 de surface couverte de miroirs réfléchissant les allées et venues des passants, c’est vivant et beau !

Ombrière Marseille

MTV Ombrière

Jour 2

Nous décidons de commencer la journée par une visite à la Basilique Notre Dame de la Garde, qui domine Marseille du haut d’une colline culminant à 160 m d’altitude. De là-haut, le panorama à 360° est incroyable et la ville s’étend dans toute sa diversité.

Vue ND de la Garde

 

Vue 2

Basilique ND de la Garde

La Basilique en elle-même est un petit bijou d’art romano-byzantin et sa crypte vaut également le détour. Nous sommes tombés sur un choeur de chanteurs suédois qui ont interprété des chants religieux vraiment magnifiques.

Choeur suédois

 

ND de la Garde

ND de la Garde 2

Énormément de touristes se pressent pour la visiter, mais tous n’ont pas le courage (ni la capacité physique) pour grimper la colline de la Garde à pied. Nous-même avons opté pour un bus à la montée puis sommes redescendus à pied jusqu’au Vieux-Port.

ND de la Garde ext

ND de la Garde ext 2

MTV ND de la GardeNon mais admirez le raccord rayures 😉

Du Vieux-Port, nous avons pris une navette pour rejoindre les îles du Frioul, où nous avons passé l’après-midi. C’est une balade qui vaut le détour car le point de vue sur la ville depuis le bateau est saisissant.

Mucem de la merLe fort St Jean et le MUCEM

Palais du PharoLe palais du Pharo

chateau d'ifLe château d’if

Et les paysages arides et torturés des îles, alternant avec les magnifiques criques à l’eau ultra claire (je me suis baignée d’ailleurs, c’était trop tentant même si encore un peu frais à cette époque), sont à couper le souffle.

CalanqueC’est moi, la deuxième tête la plus éloignée 😉

Calanque 2

Petit port

L’archipel du Frioul est composé de trois îles et d’un îlot, qui ont accueilli au temps où la peste sévissait, les personnes mises en quarantaine, d’où la présence de ruines d’un hôpital sur l’île de Ratonneau. Les vestiges rajoutent à une ambiance vraiment incroyable aux paysages érodés, calcinés et une impression de bout du monde se dégage de ces lieux.

Frioul

Hôpital Caroline

Frioul 3

Jour 3

Nous avons consacré ce dernier à jour à nous balader et à faire du shopping, dans le quartier de la Plaine notamment, qui regorge de boutiques de créateurs, de design, de friperies et d’un marché « authentique » et haut en couleurs. Et nous avons fini la journée à la plage, encore une fois !

Voilà, j’espère que cette carte postale de Marseille vous aura plu !

Publicités

6 réflexions sur “Marseille #2

  1. Pingback: Jungle fever | Thé vert, haricots rouges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s