Lino is all you need

Dans mes résolutions de début d’année, je voulais m’initier à la linogravure chez Affichage Libre grâce à un bon cadeau de mon Homme.

Et bien j’ai enfin pu trouver 2 x 2 heures pour découvrir cette technique et j’ai a-do-ré !

En premier lieu, il faut un visuel : issu de ton imagination ou une reproduction, peu importe, à décalquer sur la plaque de lino. Pour ce premier essai, j’avais envie d’un message universel et de faire un clin d’œil à mon Homme, grand fan des Beatles devant l’éternel 🙂

Une fois le dessin tracé (au Bic, c’est plus visible), vient la partie la plus fastidieuse mais aussi la plus importante, qui consiste à mettre en relief les contours en creusant le lino à l’aide de gouges de différentes tailles.

Ce sont les surfaces en relief, en négatif, qui une fois encrées vont reproduire le dessin.

L’encrage est délicat car il faut veiller à répartir uniformément l’encre sur la plaque et à supprimer toutes les traces qui risqueraient de gâcher le résultat final.

Viens faire toi-même le mélange des couleurs sur les murs de la cabane du pêcheur (pardon)

Il ne reste plus qu’à positionner la plaque sur le gabarit prévu à cet effet, la recouvrir d’une sorte de « moquette » épaisse et lourde, et actionner la presse.

ça presse !

Ta dam : et voilà le résultat !

Même si tu ne fais que reproduire un modèle existant, la façon dont tu vas creuser le support, la pression exercée et la maîtrise de la gouge va impacter la largeur de ton trait et influer sur le résultat final et lui conférer une touche personnelle.

On ne m’arrête plus !

Le rendu a un côté « artisanal », un peu brut que j’aime beaucoup, une sorte de « simplification » du trait qui offre un résultat minimaliste et imparfait qui me plaît.

Enfin j’aime le fait de pouvoir décliner sa réalisation à l’infini, en variant les couleurs ou les papiers !

J’ai d’ailleurs hâte d’y retourner pour tester d’autres teintes et créer de nouvelles plaques (Chéri, ceci est un message !).

Affichage libre

22 rue Creuzet

69007 Lyon

04 72 73 49 07

Publicités

6 réflexions sur “Lino is all you need

  1. Raaaaah j’adore ! J’avais remarqué ce lieu pas loin de mon job mais alors là, je suis définitivement conquise ! Ton affiche est très chouette et ce jaune…. Eblouissant ! Je vais moi aussi m’offrir une séance de créativité ! Merci Mai-Thy pour ton article.

    J'aime

  2. pas une moquette : un LANGE !!! Ahh les Beatles, le Love et la moquette…
    hi hi je vois 2 de mes lino sur la 1er photo… Il faut que j’y retourne aussi, de mon côté l’étape que je préfère c’est celle ou il faut creuser le lino. BRAVO !!

    J'aime

  3. @Rocka : je suis contente que mon article te pousse à sauter le pas, ça vaut vraiment le coup d’essayer, surtout que Laurent d’Affichage Libre est très sympa ! Tu me diras !
    @Maud : la sérigraphie, je me tâte encore… Merci !
    @waffo : non, cette année, j’ai fait un break mais je reprendrai peut-être l’an prochain. Je peins régulièrement avec une copine, je vous montre ça très vite !
    @biscotte : merci pour la précision du lange / moquette 😉 Et oui, tu es décidément partout !

    J'aime

  4. Pingback: La laine fraîche | Thé vert, haricots rouges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s