Les Lumières version Light

img_4130

img_4132

Place Bellecour – Un songe forain –

Vous savez qu’à cette période de l’année, je vous propose toujours un compte-rendu de la Fête des Lumières.

img_4138

img_4140

Place Louis Pradel – Arboré’lum –

Vous savez également que l’an dernier, la fête n’avait pas eu lieu, pour toutes les raisons que l’on sait.

img_4161

img_4172

Passerelle Abbé Couturier – The Bright Boat –

Cette année, la Ville de Lyon a décidé de maintenir les festivités mais sous haute sécurité :

  • 3 jours au lieu des 4 habituels
  • des illuminations débutant à 20 h au lieu de 18 h et se terminant à minuit
  • un périmètre limité à la Presqu’île et à Fourvière : seuls les 2ème, 5ème et 1er arrondissements accueillaient les installations.

img_4188

img_4189

Jardin de l’église St Bonaventure – Expérimentations étudiantes –

Dans une sorte d’immense fan zone où les forces de l’ordre et les agents de sécurité étaient aussi nombreux que les lumignons un soir de 8 décembre, les animations étaient donc fortement condensées et les touristes euh… fortement condensés aussi 😉

img_4164

Centre Nautique Tony Bertrand – Caprice –

Comme profiter de la fête des Lumières est quand même une tradition à laquelle nous ne dérogeons pas, nous nous sommes adaptés à ces contraintes et avons pu en profiter assez sereinement, malgré le froid bien humide qui s’est invité à la fête, lui aussi.

img_4152

Gare St Paul – Voyages –

On a regretté que les horaires soient aussi restreints, ils étaient du coup peu adaptés pour les enfants mais on a apprécié de pouvoir se balader sans être oppressé malgré une foule assez nombreuse.

img_4166

Théâtre antique Odéon – Les lumignons du coeur –

Finalement en évitant au maximum de prendre le métro dans les endroits critiques, et en privilégiant les accès moins fréquentés (en boudant les parcours pré-établis quoi), nous n’avons pas souffert de la cohue.

img_4153

Temple du Change – Doors –

Et même pour les Terreaux et St Jean où la concentration était très dense, il n’y avait aucune tension, avec une ambiance décontractée et bon enfant.

img_4135

img_4136

Place de la République – La carpe koï –

Nos coups de coeur cette année ?

  • La Cathédrale St Jean, comme d’habitude je dirais, avec un spectacle son et lumière parmi les plus réussis

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cathédrale St Jean – Evolutions –

  • Le théâtre antique de Fourvière qui accueillait des installations pour la première fois  et dont l’animation mettait vraiment bien en valeur le lieu

img_4167

img_4169

Grand Théâtre antique de Fourrière – Incandescens –

  • La place Sathonay et son piano magique, dans une ambiance féerique et enneigée

img_4142

img_4146

img_4147

Place Sathonay – un piano sous la neige –

  • L’Hôtel de Région qui proposait un show hypnotique, complètement planant

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hôtel de Région – Deep Web –

La place des Jacobins n’était pas mal non plus même si relativement conventionnelle, la place des Terreaux ne nous a pas transportés mais il faut dire que la barre est haute dans ce lieu.

img_4162

Colline de Fourvière – Soleil –

La place de la République n’était pas en reste avec sa Carpe Koï, très imposante et colorée et la place Antonin Poncet avec son hommage à Antoine de St Exupéry très poétique aussi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Place Antonin Poncet – Vols de nuit –

Mention spéciale pour la boule à facettes installée sur le camion bétonnière, dans le quartier Grolée : au-delà de la très bonne idée, voir ce quartier chic transformé en discothèque populaire avait un côté assez jouissif 😉

img_4186

Rue du Président Carnot – La bétonnière boule à facettes – 

Au final, le manque de temps nous a forcés à bien programmer nos sorties et à faire l’impasse sur les installations les plus excentrées (sur les Pentes notamment) ou celles qui nécessitaient de faire la queue (l’Hôtel de Ville, le Musée Gadagne…) mais le fait d’avoir maintenu la fête en version light malgré toutes les contraintes, est déjà remarquable…

Pour de jolies photos, des vidéos, je vous invite à vous rendre  ou encore ici.

 

Publicités

2 réflexions sur “Les Lumières version Light

  1. Merci pour ces images, pour le coup, je n’ai rien fait cette année, n’étant présente sur Lyon que le 8 décembre (j’ai quand même mis les lumignons au fenêtre). Dommage que je n’ai su que tardivement la décoration du musée des confluences sinon j’aurais au moins emmené les filles là bas.
    Il semblerait que la foule était finalement moins pire que d’habitude (même si nombreuse), on dirait qu’on est plusieurs à avoir peur/pas envie d’y aller !

    J'aime

    • Oui, je connais plein de monde qui n’a pas osé y aller par crainte du monde et qui le regrette au final. Très honnêtement, j’ai connu bien pire, crois-en mon expérience en la matière 😉 La sécurité était vraiment présente dans les deux sens : à la fois au niveau du personnel encadrant et au niveau du sentiment général. C’était vraiment bien à ce niveau là.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s