Porter le chapeau

Mon pauvre panama, il a fait le Vietnam et ne s’en est pas remis !

Moi qui pensais que j’allais le garder année après année et qu’il allait se patiner gentiment avec le temps, je n’étais que tristesse en le voyant tout piteux. Comme j’y suis attachée, je ne voulais pas le jeter mais il était juste in-mettable en l’état.

J’avais un bout de biais qui traînait d’une ancienne customisation de robe et je me suis donc lancée.

J’ai commencé par coudre par en-dessous le bord du biais sur tout le contour du chapeau, puis j’ai refermé le biais à nouveau tout autour du contour en veillant à faire des points pas trop visibles.

Et le temps d’un épisode de The Man in the High Castle, j’avais terminé ! Je ne risquais pas grand chose d’essayer de le customiser un peu et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela rende aussi bien.

Comme le contour kaki tranchait un peu trop avec le ruban noir, j’ai décidé de faire le rappel en juxtaposant le biais dessus.

Je suis ravie d’avoir réussi à lui redonner une seconde jeunesse et de continuer à le porter encore (au moins) cet été !

 

 

Publicités

Dress code

On parle souvent de basiques à avoir dans son dressing, vous savez les pièces un peu icôniques qu’il FAUT détenir et qui sont sensées être le socle de votre garde-robe parce qu’elles ne se démodent jamais, vont avec tout et vous sauvent un entretien pro / un rendez-vous galant / une situation désespérée (oui, tout ça, dans un seul vêtement) ?

Parmi elles, la chemise blanche (toujours pas trouvé la mienne), le blaser noir (ça j’ai), la veste en jeans (aussi), la marinière (bon, elle je l’ai en double triple), et plein d’autres (on n’a pas dit que basiques rimaient avec uniques, hein). Et bien sûr, l’incontournable « petite robe noire » ou LPRN (LBD en version anglaise) : celle sur qui tu peux compter pour te sauver la mise quand tu es en panne d’inspiration.


Alors autant je trouve cette histoire de basiques un peu restrictive – c’est vrai quoi, si ta poitrine opulente rend le port de la chemise blanche ingérable parce que ça baille (vous constatez que je parle en connaissance de cause) ou que tu es allergique aux rayures (si, c’est possible), ou que tu as 3 vestes en jeans dans ton placard mais que tu ne les portes jamais parce que tu n’aimes pas ça (et tu as le droit) -, je dois reconnaître que cette robe-ci est véritablement un basique de mon dressing.


Déjà parce qu’elle est fluide et légère tout en ayant un tombé suffisamment lourd pour bien se tenir, le tout dans une matière infroissable (72 % de viscose) qui en fait une alliée fidèle en toutes circonstances (comprendre au fond de la valise, si en vacances à l’autre bout du monde tu es invitée à une soirée chez l’ambassadeur) et la rend increvable, année après année.

Sa coupe légèrement asymétrique la rend originale sans pour autant lui donner un style trop marqué susceptible de se démoder. Du coup elle traverse les modes et les tendances sans prendre une ride alors que ce n’est pas mon cas, tenez-vous bien, je l’ai acheté en… 1995, à l’occasion du bal du Droit de mon année de Maîtrise : ouais, parfaitement, il y a 23 ans…


A l’époque, je ne m’étais pas dit : « ça, c’est un basique que je porterais encore dans 23 ans » mais force est de constater que c’est le cas, et ça me met en joie. Parce qu’il n’y a pas beaucoup de pièces dans ma garde-robe qui peuvent en dire autant… Ou si peu.


Ici j’ai opté pour des spartiates (parce que je voulais crâner avec mon vernis Monoprix « grenadine ») mais elle se porte bien aussi avec des baskets, type Converse, et une veste en jeans (tiens donc) ou un sweat loose pour casser son côté habillé…

Tout ça pour dire (attention, transition) que vous ne la retrouverez pas sur mon stand au vide-grenier de la Maison de l’Enfance ce Dimanche 24 Juin sur la Place Jean Macé (Lyon 7ème) mais qu’il y aura plein d’autres vêtements (et autres pièces) qui deviendront peut-être vos basiques à vous et ça, ce serait dommage de passer à côté ! 😉

Bien sûr, rien à voir avec les ventes privées d’il y a quelques années mais il y aura de jolies pièces, vous pouvez compter sur moi !

Alors on s’y croise ?

Robe Kookaï – 1995 –

Chemise en jeans M pour Mosquito vue ici – collection P-E 2014 –

Spartiates Les Tropéziennes V2 – je vous en parle ici

Sac Marc by Marc Jacobs – from NY

Collier COS présenté – collection 

Bagues et BO Chic Alors ! – oui, encore une autre paire … –

 

 

Look du jour d’avant #23

Je voulais vous montrer ma saharienne Comptoir des Cotonniers, maintenant qu’elle a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à la teinture !

Autant avant elle était trop défraîchie pour que je la porte au bureau, autant maintenant, elle se marie très bien à des tenues un peu plus habillées.

Ici, je l’ai portée pour un rendez-vous professionnel et cela convenait très bien : elle calmait le chic de la robe.

Souvenez-vous, cette robe, je l’avais achetée durant les soldes de l’hiver dernier, pour un mariage en Avril, et remise au bureau en mode cool. Comme vous le savez, j’aime bien que les tenues de mariage puissent être reportées à d’autres occasions et cette robe en est l’exemple parfait.

Aux pieds, j’ai ressorti mes sandales compensées Adige, qui sont d’un confort sans nom. Je les avais sorties de mon shoesing l’an dernier car – attention, révélation intime -, et pour une raison que je ne m’explique pas, alors qu’elles m’avaient donné satisfaction sans faillir depuis 2010, mon petit orteil a subitement trouvé le moyen de prendre le large via une des ouvertures sur le côté… Et son jumeau a fait pareil…

Le cuir a du se détendre après toutes ces années de bons et loyaux services… Je vais donc me mettre en quête de leurs remplaçantes séance tenante (enfin, dès que les soldes auront débuté). Je vous tiendrai informé(e)s de mes recherches 😉

Enfin, last but not least, voici une petite sélection de ma virée à la dernière vente privée Chic Alors ! : j’y étais retournée dans l’idée de prendre cette double bague repérée la dernière fois et j’ai finalement craqué également pour sa version fine.

J’aime vraiment beaucoup cette créatrice lyonnaise que je suis depuis quasiment ses débuts et qui sait se renouveler tout en gardant son identité. Ses créations ont vraiment du caractère, tout en s’intégrant bien à des styles différents. Réalisées en laiton et dorées à l’or fin, elles supportent bien le port quotidien.

Depuis que j’ai replongé dans son univers, j’ai du mal à porter d’autres BO que les siennes… Du coup, je n’avais pas d’autre choix que de constituer un petit stock, histoire de varier les plaisirs… Et celles-ci peuvent se porter de 3 façons différentes, s’il fallait finir de me convaincre 😉

Veste Comptoir des Cotonniers portée ici – très ancienne collection (2004 au moins) –

Robe Lenny B. – collection A/H 2016-2017 –

Compensées Adige vues – ancienne collection 2010 –

Lunettes Yellow Plus présentées iciContact Optique Brotteaux

Bijoux Chic Alors ! 

Sac Marc by Marc Jacobs – 8 ans déjà –

Bracelet en ivoire acheté dans une vente caritative et joncs en or personnels

Un bon coup de teinture

Il arrive d’avoir dans sa penderie, un vêtement qu’on adore mais dont la couleur est un peu défraîchie et/ou ne nous plaît plus. L’astuce dans ces cas-là (et quand la matière le permet), c’est de le teindre pour lui donner une nouvelle jeunesse.

Je l’ai beaucoup fait pour des pièces blanches ou claires qui avaient perdu de leur éclat avec le temps, avec parfois la surprise de voir ressortir les coutures garder la couleur d’origine. Cela créait des contrastes parfois très intéressants, mais aussi parfois affreux.

Avec mon homme, on aime bien les sahariennes marron 😉

J’aime bien la surprise à l’ouverture de la machine, c’est un peu comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber (paie ta référence cinématographique).

Avec l’expérience, je réalise que la teinture fonctionne avec des vêtements dont j’aime vraiment la coupe et qui sont « indispensables » à ma garde-robe.

J’en veux pour preuve ce short, acheté il y a 25 ans chez Naf Naf (à l’époque où il y avait une boutique outlet à la Part-Dieu, c’est dire !) qui était d’un très joli blanc cassé mais qui a fini par jaunir, voire se tâcher et même se trouver, à force d’être porté sans cesse tous les étés. Je l’ai teint en bleu marine il y a quelques années et continue toujours à le mettre.

Ou encore cette saharienne Comptoir des Cotonniers, qui doit bien avoir une douzaine d’années et qui avait fini par se décolorer au soleil. Un petit coup de teinture dans la même couleur et hop, elle est réellement comme neuve !

Idem pour cette jupe Somewhere, qui commençait également à montrer des signes de fatigue.

Cela peut fonctionner également en cas de tâches légères mais seulement sur les pièces claires et que vous décidez de teindre dans une couleur très foncée.

Ainsi pour ce chino Gap qui s’est décoloré suite à un nettoyage (de tâche donc) au savon : il y avait une auréole claire là où j’ai frotté (note pour plus tard : ce savon est donc un super détachant). Je vous le montre porté dans un prochain look.

Pour les autres, tee-shirt ou débardeur à la coupe pas fabuleuse mais que je ne voulais pas écarter avant d’avoir tenté un petit coup de couleur, c’est un peu la loterie et je dirais que pour l’instant, je ne suis pas vraiment convaincue du résultat.

Le cas de ma jupe Kookaï est assez particulier : si vous me suivez depuis un moment, vous l’avez certainement déjà vue ici ou là et je vous ai toujours dit que je n’arrivais pas à savoir si j’aimais ou pas sa couleur, alors que sa coupe est géniale. Comme je rencontrais quelques difficultés à l’associer, je me suis décidée à la teindre dans le coloris Denim foncé mais j’avoue que je ne l’ai pour l’instant pas plus portée… A voir à l’usage.

Conclusion : la teinture, c’est pour les pièces sûres (le slogan de folie).

Blague à part, quand on cherche à limiter sa consommation de vêtements, je pense sincèrement que la teinture est une option à considérer !

 

Cos toujours


Non seulement je suis de retour sur le blog mais en plus je suis au top de ma forme question titre, vous trouvez pas ?

OK alors là, je vous présente rien moins que mon coup de coeur vestimentaire de cette saison, qui se trouve être un pantalon de chez COS, que j’ai stoppé à -50% lors des 3Jquidurent2semaines des Galafs.

Vous savez que c’est chez eux que j’ai déjà trouvé des pantalons ajustés et bien sous toutes coutures que vous avez pu voir et et aussi ici.

Dans un genre complètement différent, celui-ci m’a plu pour sa coupe très graphique, tendance japonisante, et sa taille haute (et voui, encore !). Il me rappelle beaucoup des pantalons larges que je portais il y a 15 ans et dont j’aimais le joli mouvement ample sur les jambes.

Et bien sûr, il a des POCHES ce qui le rend absolument trop cool.

En plus, on ne sait pas vraiment dire si c’est un pantalon large ou une jupe, voire une jupe-culotte, et ça j’adore !

Oui, je suis enthousiaste. En même temps, j’ai le droit : il fait partie de ces pièces qui me mettent en joie quand je les enfile et ça, c’est super précieux. Ils ne courent pas les penderies, les vêtements qui ont le don de vous faire sentir légère et conquérante, tout en étant faciles à vivre…

Je me rends compte que je suis de plus en plus attentive à cela, quand j’achète une fringue : à ce que je ressens quand je l’enfile. Si elle me met de bonne humeur, c’est quand même plus agréable, non ? 😉

Ce précieux a un seul défaut : il est en laine ! Une laine très fine, une laine tissée comme un costume donc légère mais une laine quand même, ce qui signifie qu’il faudra que je l’oublie en plein été…

En attendant, à moi l’enthousiasme et la joie !

Veste en jeans Zara Kids portée – très très ancienne collection (sans mentir, je pense que cette veste a plus de 15 ans) –

Ballerine Repetto – vues ici, achetées en 2015 –

Sac Marc by Marc Jacobs – acheté en 2010 à NY (hiii) –

Tee-shirt Princesse Tam Tam – porté ici, cadeau magazine 2016 –

Collier et BO Chic Alors !

Lunettes de ma vie Yellow Plus, présentées Contact Optique Brotteaux

Pantalon coup de coeur COS – collection A/H 2018 soldée –

Quoi de neuf, Doc ?

On est en Mai depuis 15 jours et personne ne m’a rien dit ??? J’ai beau réfléchir, je ne sais pas où est passé le mois d’Avril… En tout cas, le blog était au repos, lui 😉 Pourtant, ce ne sont pas les idées d’articles qui manquent mais ça fait du bien aussi de faire une pause !

Je reviens donc avec un look adapté à la météo un peu étrange de ces derniers jours, où la pluie côtoie les températures un peu frisquettes, surtout le matin !

Pour me rattraper, j’ai condensé pas mal de nouveautés dans ma tenue du jour. S’il s’agit de pièces encore jamais vues sur le blog, elles ont intégré mon dressing depuis plus ou moins longtemps déjà.

C’est le cas de ce gilet en cachemire Loft Design By, dégotté aux soldes d’hiver à 35 € au lieu de 230 €. Oui, bon c’était à la boutique outlet et il était déjà déclassé à 85 € mais cela reste quand même une très très bonne affaire !

J’avais envie d’un jeans taille haute, et cela n’a pas été une mince affaire d’en trouver un qui me convienne car entre les délavages trop clairs et les coupes peu flatteuses, j’ai dû écumer un certain nombre d’enseignes avant de trouver mon bonheur. C’est encore une fois chez H&M que j’ai finalement mis la main sur ce que je voulais et comme avec ma taille, un « regular waist » correspond quasiment à un « high waist », j’ai choisi cette option qui offre un compromis satisfaisant.

La taille haute, c’est un vrai bonheur niveau confort et cela laisse la possibilité de porter des hauts plus courts sans que ne se pose le problème de devoir tout le temps rentrer son top comme avec une coupe taille basse.

cette photo est garantie sans rire jaune 

La tendance ces derniers temps étant à la blouse romantique, j’ai également craqué pour ce haut Uniqlo, en promo à 14,90 €. Même si c’est un coton qui se froisse très vite, j’aime beaucoup les détails du col et des manches, ainsi que le côté ajouré. Je l’imagine bien l’été avec un short et des sandales.

Je profite de l’occasion pour vous présenter la 2ème paire de boucles d’oreille achetées lors des VP Chic Alors ! où j’ai fait une petite razzia d’accessoires que je porte sans me lasser depuis leur achat : vous avez pu voir les BO losanges ainsi que le ras de cou.

Enfin, last but not least, vous avez peut-être remarqué mes toutes nouvelles lunettes ? Cela faisait quelques années que je n’avais pas changé de monture, et c’est chose faite avec celles-ci qui sont un peu mon Graal en matière de lunettes. En effet, depuis que je suis toute petite, je rêve d’avoir des montures en écaille mais mon nez ne me le permet pas (je vous avais déjà parlé ici et ).

Mon rêve est désormais devenu réalité grâce à Yellow Plus, une marque japonaise (ceci explique peut-être cela, hi hi) qui a eu la bonne idée de doubler la monture en écaille de patins métalliques pour bien caler le tout aux arêtes du nez. Je vis donc un rêve éveillé depuis 3 semaines, rien que ça 😉

Et j’ai encore d’autres nouveautés à vous montrer mais cela fera l’objet d’un prochain article : les affaires reprennent on dirait !

A très vite !

Blouse Uniqlo – collection soldée A-H 2017/2018

Jeans H&M – collection actuelle –

Gilet long Loft Design By – outlet soldé –

Chelsea Boots Free Lance présentées – collection P/E 2017 soldée –

Foulard Pièces vu ici et ceinture en cuir achetée chez Popleen – anciennes collections –

Sac Marc by Marc Jacobs – from NY

Lunettes Yellow Plus – Contact Optique Brotteaux

Imperméable Burberry porté – seconde main – 

 

Spring is (almost) coming

Hello, je suis (enfin) de retour ! Alors oui, je suis tombée dans une sorte de faille spatio-temporelle pendant 3 semaines : rassurez-vous, j’ai continué à m’habiller, hein, mais pas le temps de shooter ni de poster de looks par ici, avec un planning bien bien rempli ! Il faut dire aussi que la météo de Mars n’a pas permis de folies au niveau des tenues 😦

Mais heureusement, on y est presque : même si le soleil n’est pas tout à fait là encore, les températures sont remontées à un niveau acceptable et j’ai pu ressortir mon manteau de mi-saison et quelques nouveautés que j’évoquais les dernières fois.

Vous souvenez-vous de ce tee-shirt Pablo de Gérard Darel, offert avec l’achat d’un magazine féminin et que j’ai beaucoup porté, fan que j’étais de ses rayures fines ? A force, il a perdu de sa tenue et j’ai donc cherché à le remplacer.

C’est chez H&M, lors de la virée durant laquelle j’ai flashé sur la fameuse blouse fleurie, que j’ai trouvé un ersatz, dans un coton tout doux et souple.

Mais comme pour le pull vert Zara que j’avais remplacé par celui-ci de chez American Vintage, je n’ai pas encore réussi à sortir du placard l’ancien modèle, sentimentale comme je suis !

Autre nouveauté : ce collier Chic Alors ! que je n’arrête pas de porter (tout comme les BO) depuis son achat lors des VP de Février dernier.

Pour le reste, que des pièces que vous connaissez déjà, associées différemment :

Manteau Comptoir des Cotonniers (2012) présenté ici et gilet American Vintage (2012 aussi) -porté – anciennes collections soldées –

Pantalon chino Gap vu ici – collection A/H 2017 –

Derbies Clarks étrennés – collection A/H 2016

Tee-shirt H&M – collection actuelle –

BO et collier Chic Alors ! – anciennes collections –

Lunettes Anne et Valentin – ancienne collection –

 

Recherche printemps désespérément

C’est marrant comme à l’arrivée du printemps, on a tous envie d’alléger et de colorer nos tenues, comme si on avait besoin d’abandonner la grisaille de l’hiver jusque dans les vêtements !

Le problème, cette année, c’est qu’il tarde un peu à venir ce printemps et les températures restant très fraîches, il faut ruser !

Avec l’astuce de l’imprimé floral, on peut aussi, plutôt que d’enlever des couches, ajouter des touches de couleurs et jouer sur les matières pour glisser doucement vers le printemps.

Du coup, j’ai échangé mon étole en laine contre un foulard avec du fluo dedans et ressorti les chaussure basses mais avec des bas, pour éviter d’attraper un rhume par les chevilles 😉

Et ce pull blanc / gris shoppé en fin de soldes à -50 % chez Princesse Tam Tam vient éclairer ma tenue tout en étant bien chaud puisqu’il est en cachemire.

Comme j’avais déjà acheté un pull noir basique, je me suis dit que je pouvais me permettre un peu de fantaisie pour celui-ci : les manches sont conçues pour bien recouvrir les mains, l’encolure bateau découvre un peu les épaules et les détails ajourés aux emmanchures sont adorables.

Et sa couleur se marie avec tout, ce qui ne gâche rien !

Enfin, mon manteau Lola ayant bien rempli son rôle cet hiver, je le laisse prendre un repos bien mérité en optant pour mon caban Cyrillus, certes noir, mais d’aspect plus léger, histoire d’élancer la silhouette.

Mais bon, tout ça s’est bien beau mais il faudrait quand même pas que cela dure trop longtemps non plus… On aimerait bien faire plus que ruser et véritablement ranger les affaires d’hiver au placard…

Bon, je vous laisse, je pars en quête du printemps : souhaitez-moi bonne chance !

Caban Cyrillus 2016 – seconde main – porté ici 

Foulard Pièces 2013 – offert par mes copines – vu  

Pantalon COS, porté ici – collection soldée –

Chemise en jeans Mosquitos pour la Halle aux Vêtements 2014 – ancienne collection -présentée

Derbies Clarks vus ici – collection A/H 2017 soldée –

Lunettes Anne et Valentin – ancienne collection – 

BO Chic Alors ! étrennées ici – ancienne collection –

Collier COS  vu – ancienne collection 2015 soldée –

 

Les fleurs du mal

J’ai craqué.

Je suis rentrée dans un H&M alors que je n’y avais pas mis les pieds depuis … Pfiou, mon premier tawashi et encore ;-).

MAIS j’ai des excuses : une copine voisine mal bien intentionnée m’a donné un bon de réduction de – 25 % à valoir sur tout le magasin ET Grande Soeur avait besoin d’un pantalon de jogging (comment ça c’est trop facile d’invoquer les enfants ? ;-)).

Alors me voilà à traîner dans les rayons et une chose en entraînant une autre, à essayer cette blouse.

Que pourrais-je dire pour ma défense ? Qu’il faisait alors encore bien gris et froid et que j’avais envie de printemps ? Que l’imprimé et la coupe japonisante m’ont tapé dans l’oeil ?

Que j’avais été quand même super sage durant ces derniers soldes (pas une seule paire de chaussures au compteur) ? Un peu, voire beaucoup de tout ça ?

Bref, me voici donc avec une nouvelle acquisition dont je suis très contente et que je sais que je vais beaucoup porter : c’est déjà ça !

Du coup, j’ai sorti 2 tops un peu vieillots de mon placard, que j’avais depuis ma 1ère grossesse (oui, 13 ans déjà) histoire de maintenir l’équilibre 😉

 

Autre nouveauté du look : ma paire de boucles d’oreilles Chic Alors !, issues d’une ancienne collection et shoppées lors des ventes privées de la marque il y a 10 jours.  J’aurais l’occasion de vous montrer mes autres acquisitions, qui viennent rejoindre les quelques pièces que j’avais déjà et que vous pouvez voir ici et .

 

Blouse H&M – nouvelle collection P/E 2018 –

Jeans large Mango 2011 – collection soldée – présenté dans ce look 

Manteau Lola 2014 – outlet – porté ici 

Col American Apparel 2013 – cadeau de mon homme – vu

Gilet long Monoprix 2011 – collection soldée – présenté ici

Bottines Comptoir des Cotonniers portées ici – collection A-H 2016/2017 soldée –

Ceinture COS 2016 – collection A-H soldée – portée