I’ve got the blouse

Cardigan long Monoprix vu ici  et bottines Comptoir des Cotonniers portées

Blouse Vero Moda 

– collections A/H 2017 soldées –

Jupe Mango Outlet 

Oui, je sais, niveau jeu de mot innovant, faudra repasser… Mais je m’en fiche, j’ai une blouse 😉

Pour le boulot, je suis souvent à la recherche de hauts un peu chics mais faciles à entretenir : sous une veste ou portés seuls, ils permettent de rendre une tenue plus habillée qu’un simple tee-shirt.

Durant les soldes, j’ai trouvé deux hauts de ce type dans une petite boutique multi-marques du 9ème, arrondissement où je bosse et que j’arpente sur le temps de ma pause déjeuner.

Ici je porte l’un deux, de la marque Vero Moda, avec une jupe shoppée sur le site de Mango Outlet. Alors que j’étais sur leur site pour tout autre chose (même pas pour moi en fait : je devais trouver des chaussures pour les Soeurs), un clic plus tard, ce modèle ultra soldé (9,90 €) s’est retrouvé dans mon panier : je ne sais pas ce qui s’est passé, vraiment 😉

Un peu asymétrique et frangée, cette jupe noire est tout à fait ce qu’il me fallait pour le travail : ni trop courte ni trop stricte.

Alors vous allez me dire que le prétexte du boulot a bon dos mais je vous assure que j’en avais besoin !

Je vous souhaite une belle semaine !

Revoir ses classiques

img_0672

Je vous le disais dans un précédent article, durant ces soldes d’hiver, j’avais pour objectif de trouver un gilet long noir et une paire de derbies. Le gilet je vous l’ai montré ici et les derbies les voici : un modèle plutôt classique malgré ses bouts fleuris, mais d’un confort sans nom !

img_0670

Depuis quelques temps déjà, je suis très attentive au confort et à la facilité d’association des chaussures que j’achète. Sans tomber dans le classicisme, il faut bien reconnaître que les modèles les plus sobres sont les plus intemporels et que ces achats garantissent une certaine fréquence de port.

image3

C’est le cas pour la plupart de mes bottes et bottines, dont certains modèles ont plus de 10 ans comme mes Jonak camel. On n’est pas obligé pour autant de toujours choisir du noir ou des modèles classiques mais il est important de prendre le temps de définir ce dont on a vraiment besoin, pour quel type de circonstances ou de tenue.

image2

Cela ne veut pas dire que j’ai chassé l’originalité de mon shoesing mais je préfère désormais profiter des soldes pour acquérir un modèle « classique » plus cher et durable.

image5

Autre nouveauté de ce look, ce pull en cachemire Princesse Tam Tam, avec des fils métallisés rouges. Il me manquait un pull noir à manches longues, j’ai du coup attendu les dernières démarques pour l’acquérir, et j’en ai profité pour le prendre en cachemire. J’ai craqué pour ses emmanchures US contrastantes et son côté irisé, ça le rend moins classique pour le coup !

image4

Pour ce look un peu boyish, j’ai assemblé des classiques (avec la chemise blanche et le jeans brut) et les ai un peu revisités dans la façon de les porter : faire sortir les pans de la chemise, roulotter le bas du jeans et associer les derbies à des mi-bas en résille. Cela casse un peu les codes et permet aux classiques de rester modernes 😉

img_0675

Excellente semaine à vous et bon courage si vous reprenez le chemin du boulot !

Pull Princesse Tam Tam et derbies Clarks – collection A/H 2017 soldée –

Manteau Lola et chemise Gap – anciennes collections –

Jeans Levi’s et sac Pourcher – seconde main –

Lunettes Anne et Valentin

The Beauty and the Best #6

Cette fois-ci, c’est un BIOty and the Best que je vous propose, avec un peu de zéro déchet dedans aussi.

img_4529

Comme je vous le disais , cela fait un moment que j’utilise le Basic 3 temps de Clinique (genre plus de 11 ans puisque je me souviens m’y être mise après la naissance de Grande Soeur). Et à raison d’un renouvellement tous les 2/3 mois, ça représente pas mal de sous (même si des âmes charitables – et voyageuses – m’en ramenaient des Duty Free) et surtout beaucoup de déchets.

Après avoir réfléchi aux avantages que je trouvais au Basic 3 Temps (nettoyage, lotion, hydratant) je me suis décidée à changer pour des produits bio, moins coûteux et dont je connais la composition, tout ça dans une logique « less waste ».

Dans ces cas-là, internet est une vraie mine d’informations et c’est sur ce blog que j’ai finalement pioché ma recette pour la lotion astringente. Ayant une peau mixte, la lotion tonique faite maison décrite semblait bien me correspondre alors je me suis lancée.

J’ai donc utilisé un ancien flacon Clinique pour ma mixture et après un peu plus d’un mois d’utilisation, je peux dire que l’essai est transformé ! Je retrouve le côté tonique et astringent, avec un parfum discret. Et pour un coût dérisoire puisque je vais pouvoir utiliser le flacon d’eau d’hamamelis pour 3 fournées, et je ne vous parle pas du flacon d’huile essentielle qui risque de durer un bon bout de temps…

img_4533

Eau d’hamamelis 250 ml 4,91 €

Huile essentielle arbre à thé 5 ml 3,25 €

J’applique la lotion avec mes nouveaux carrés à démaquiller faits maison puis j’hydrate avec le gel d’aloé vera mélangé avec un peu d’huile d’argan pour éviter que la peau ne tire trop. Pour bien doser l’huile, j’en ai transvasé une partie dans ce  très vieux pulvérisateur de parfum Muji.

Et je me sers également de l’huile d’argan pour me démaquiller : c’est assez efficace, sachant que j’avais un peu peur pour le mascara waterproof mais le résultat est probant.

img_4532

Huile d’argan 50 ml 10,90 €

Gel d’aloé vera 100 ml 12,69 €

Je vous avais parlé d’un super produit anti-bouton ici, et bien j’ai trouvé son pendant en version bio : l’huile essentielle de lavandin (ou de lavande, c’est la même plante mais pas la même partie). J’en applique une petite goutte sur la zone à traiter le soir au coucher et pfiou, envolé le vilain bouton !

Attention toutefois à faire des tests sur la peau avant d’appliquer directement l’huile essentielle, et si votre peau est sensible, diluez dans de l’eau pour que ce soit moins concentré !

Et je finis par une crème pour les mains bio, sans odeur et plutôt satisfaisante : elle pénètre bien et laisse un très léger film presque imperceptible sur les mains.

J’espère que ce BIOty and the Best vous aura intéressé(e)s et je vous souhaite une belle semaine !

 

Un couic sans couac

Sans vouloir à tout prix suivre les tendances, j’aime bien me tenir informée et pourquoi pas les appliquer en les adaptant à mon style, comme pour la longueur midi.

La mode est depuis quelques saisons aux jeans « cropped », comprendre coupés à cru, sans ourlet et dégageant la cheville, en mode 7/8. J’aime bien cette longueur 7/8 mais ne faisant pas une taille « standard », les pantalons sensés arriver à la cheville, sur moi donnent juste l’impression que je porte un pantalon normal, en fait ;-). Du coup, je dois faire soit un ourlet, soit des revers pour obtenir la bonne longueur.

img_7951

Ce jeans Uniqlo m’avait été shoppé par une copine à Paris pour la modique somme de 10 €, il y a de ça déjà 5 ans … J’aimais bien sa couleur gris mastic mais il restait somme toute assez « classique » avec sa coupe droite, ce qui explique peut-être pourquoi je le portais assez peu au final.

img_4534

Un matin, sur un coup de tête, j’ai dégainé mes ciseaux et je l’ai coupé, à plat, en me disant que je ne risquais pas grand chose : prix d’achat / années x nombre de fois où il a été porté (c’est scientifique la mode).

img_7963

Il faut croire que j’ai été bien inspirée puisque cela lui donne un je ne sais quoi de plus rock, vous ne trouvez pas ? Et puis cela me permet de dévoiler mes bottines que je vous présentais ici. C’est peut-être un détail pour  vous mais pour moi, ça veut dire beaucoup m’a redonné envie de le porter plus souvent. Comme quoi, il suffit de pas grand chose…

img_7956

Enfin, nouveau venu suite aux soldes d’hiver, un gilet long noir Monoprix, il fait partie des basiques que je n’avais pas encore et qui a été largement porté depuis que je l’ai réceptionné : en laine et cachemire, il est d’une douceur et d’une chaleur incroyables.

img_7959

Avec lui, je renoue avec l’achat de vêtements en ligne, que j’avais un peu boudé depuis quelques années. Mais comme je ne trouvais pas ma taille en magasin alors qu’elle était disponible sur leur site, je me suis décidée, d’autant plus que la livraison et le retour sont gratuits. Et comme je sais que leurs hauts taillent plutôt grands, je n’ai pas hésité à prendre une taille 0 et j’ai bien fait !

img_7962

Manteau Cyrillus et ceinture Le Tanneur – seconde main –

Jeans et top Uniqlo (vu ici) – anciennes collections –

Gilet Monoprix, bottines Comptoir des Cotonniers et BO Bala Boosté

– collections A/H 2016 – 2017 soldées –

Sac vintage et lunettes Anne et Valentin

2 écharpes en 1 pour créer du volume

Passez une belle semaine et si vous avez des vacances, je vous souhaite d’en profiter à fond 🙂

Carré(ment) pratique !

img_4422-1

Aujourd’hui je vous propose un petit tuto pour réaliser vos propres cotons démaquillants : un DIY écolo/recyclage qui vaut le coup/coût 😉

img_4409-1

Comme je me démaquille à l’huile et au savon, j’utilise plutôt les cotons à démaquiller pour appliquer une lotion tonique, matin et soir, plus que pour enlever les traces de maquillage.

img_4410-1

Mais à raison de 2 disques minimum de coton par jour, depuis au moins 11 ans, cela représente une certaine somme, beaucoup de produits chimiques déversés dans la nature pour blanchir ce coton, et surtout une montagne de déchets…

img_4411-1

Cela faisait un moment que je lorgnais sur les disques à démaquiller réutilisables, et j’avais très envie de les faire moi-même, dans une logique zéro déchet / recyclage.

img_4412-1

Après avoir consulté différents DIY, je me suis inspirée de ce tuto très clair, à la différence que je n’ai pas acheté de matériel pour la réalisation, préférant utiliser des chutes de tissus que j’avais en stock.

img_4413-1

J’ai donc recyclé une vieille serviette de bain Décathlon en microfibre, 2 petites serviettes en éponge très fines Ikea que nous utilisions beaucoup quand les Soeurs étaient petites, et 1 vieux legging au coton épais et tout doux. Et j’ai même pu recycler des rubans !

img_4414-1

J’ai réduit les dimensions car je voulais plutôt des petits carrés de 5 cm par 5 cm de côté et j’ai calculé que j’avais besoin d’une petite vingtaine de disques si je voulais pouvoir tourner au moins une semaine sans que je ne me retrouve à court…

img_4415-1

Pour réaliser les disques vous aurez besoin de :

  • chutes de tissus, à choisir selon l’utilisation que vous souhaitez en faire (démaquillage ou lotion)
  • Découper des carrés de la dimension que vous souhaitez et dans la matière de votre choix, en rajoutant un bord de 0,5 cm pour la couture
  • Assembler les 2 textures désirées, les faces extérieures l’une contre l’autre
  • Rajouter si vous le souhaitez un ruban découpé de la longueur que vous souhaitez : j’ai opté pour cette solution parce que je trouve cela très mignon et qu’il suffit de tirer sur le ruban pour retourner facilement le carré une fois cousu.
  • Coudre les pièces ensemble en veillant à garder un espace pour pouvoir retourner l’ouvrage (à la machine ou à la main)
  • Retourner les pièces sur l’endroit et coudre à la main la partie restante.

img_4416-1

Cela m’a pris 2 soirées pour tout faire, sachant que la dernière étape est la plus longue : coudre à la main la partie non assemblée qui a servi à retourner le carré.

img_4420-1

Je les lave dans un filet pour ne pas qu’ils s’éparpillent, avec le reste de mon linge à 30°.

Me voilà donc avec une petite vingtaine de carrés, que j’utilise depuis 15 jours maintenant et j’en suis ravie !

img_4425-1

J’espère que ce tuto vous donnera au moins envie de passer le cap des carrés lavables et je vous souhaite une belle semaine !

Longueur midi

img_7904

La tendance depuis quelques saisons est à la jupe midi, autrement dit à la longueur sous le genou, voire au mollet.

img_7910

Et cette longueur, typiquement, elle est pas terrible pour les filles comme moi, qui atteignent péniblement le mètre soixante, car elle tasse vraiment la silhouette.

img_7911

Caban Cyrillus présenté ici et pull en cachemire vu – seconde main –

Jupe Sessùn et bottes Jonak – anciennes collections soldées –

Sac vintage, étole en soie ramené du Maroc 

C’est un peu comme les cuissardes, il vaut mieux oublier… Ou assumer 😉

img_7914

Cette jupe Sessùn qui doit avoir presque 12 ans maintenant, a la longueur fatale. Et pourtant je l’ai déjà portée MAIS avec des bottes à talons. C’était le cas avec ce look qui date de 2011.

img_7915

Depuis, j’ai vieilli abandonné les talons hauts avec les bottes mais j’aime toujours le rendu très 70’s de l’association jupe midi / bottes. Comme la jupe est plutôt taille haute, cela diminue un peu l’effet de tassement.

img_7917

Pour le reste du look, absolument rien de neuf, entre la fripe et le vintage mais c’est aussi ça optimiser sa garde-robe : faire de la nouveauté avec l’existant !

La belle affaire

Durant ces soldes, j’ai été hyper raisonnable : il faut dire que mes armoires restent bien fournies malgré le tri que j’effectue depuis 2 ans. Et puis avec le rangement vertical et une garde-robe optimisée, les tentations sont moins fortes et les achats plus judicieux.

TVHR

Manteau Cyrillus (vu ) et sac en cuir (présenté ici) – seconde main et vintage –

Pull Sud Express, chemise Gap et jupe en cuir Grain de Malice (portée ) – anciennes collections –

Chapeau Stetson (vu ici) et col tricoté main (présenté )

Bottines Comptoir des Cotonniers – collection actuelle soldée –

Tee-shirt Heattech Uniqlo et collants en laine Somewhere

TVHR

J’ai donc surtout profité des soldes pour chercher des tenues pour toute la famille en prévision d’un mariage que nous avons en Avril où les Soeurs sont demoiselles d’honneur mais que je ne pourrais vous montrer qu’a posteriori du coup 😉

TVHR

Pour le reste, je cherchais surtout une paire de derbies noires, assez sobres, et un gilet long noir : des basiques en somme. Les derbies je les porterai quand il fera un peu moins froid, et j’attends de réceptionner mon gilet que j’ai commandé sur internet (pour une fois), pour vous montrer tout ça. Pas de folies, donc.

TVHR

Alors quand je suis tombée sur ces bottines à la hauteur de talon parfaite (5 cm) soldées à 50 % + 10 % supplémentaires, je me suis dit que j’avais été suffisamment sage pour me permettre un achat coup de coeur.

TVHR

Et je crois que j’ai bien fait car je les porte très facilement avec un pantalon comme avec une jupe. J’adore le talon marron qui contraste avec la bi-matière cuir/daim noire et le fait de pouvoir prendre de la hauteur tout en trottant sans problème toute la journée.

TVHR

Quant au reste du look, je réalise que je n’avais pas encore shooté ce pull acheté en soldes en 2015 chez Sud Express, avec des manches chauve-souris qui lui donnent un aspect un peu blousant.

TVHR

Enfin, vous vous souvenez peut-être de la customisation dont je vous avais parlé ici ? Je porte le fameux collier dont j’avais changé la chaîne car je la trouvais trop épaisse.

img_7888

J’espère qu’il s’agit là du dernier look en mode « glagla » car entre les températures négatives et le manque de luminosité, c’est un peu rude pour prendre des photos par ce temps.  Heureusement que la médiathèque nous a offert chaleur et lumière pour ce shooting !

Bonne semaine à tous, a priori sous le signe du redoux…

 

Entre les murs

img_7847

Aux grandes températures les grands remèdes, voici donc un look en intérieur ! Parce que j’ai beau être une blogueuse de l’extrême, il y a des situations où il ne faut pas tenter le diable : j’ai plus ou moins réussi à passer entre les virus jusqu’ici, mis à part un bon rhume, et j’aimerais bien m’en tenir là.

img_7844

Comme je ne suis pas à une contradiction près, après avoir prôné la couleur, je vous sors un total look noir et gris ! (Si j’arrive encore à être crédible après ça, c’est que vous êtes vraiment des lecteurs fidèles ;-))

img_7851

En tout cas, c’est pour moi l’occasion de vous montrer un top en soie de chez American Vintage que je dois avoir depuis 2 ou 3 ans mais que je n’avais pas encore eu l’occasion de porter sur le blog. J’aime bien son imprimé python qui ne se prend pas au sérieux.

img_7850

J’ai ressorti ce blazer de la collection H&M x Maison Martin Margiela (2012) qui contient 98% de laine, bien adapté en cette période. C’est une des rares pièces des collaborations H&M que je possède et je la trouve très représentative de la marque MMM : du classique totalement revisité avec un twist décalé.

img_7849

Au final, rien de neuf dans ce look, si ce n’est un peu de rouge à lèvres…

Allez, passez une bonne semaine, et soyez raisonnables avec la troisième démarque des soldes 😉

img_7841

Blazer H&M x Maison Martin Margiela porté ici et top American vintage – collection soldée 2014/15 –

Pantalon Diesel déjà vu – seconde main – et ceinture en cuir Etam – ancienne collection –

Bottines Adrien présentées ici – collection A/H 2015 soldée –

Lunettes Anne et Valentin – Contact Optique Brotteaux – 

Marron chaud

Je vous propose encore un look en jupe « basses températures proof », pour une alternative aux tenues en pantalon, bien pratiques quand il fait froid mais un peu lassantes quand même…

img_7690

Manteau Lola avec 80 % de laine  et jupe en daim Grain de malice vue ici – anciennes collections –

Body Princesse Tam Tam x Uniqlo – collection récurrente – et collant opaque Monoprix

Sweat-shirt Petit Bateau – dégriffé – et bottines Jonak portées – collection A/H 2016 –

Sac Lancel – seconde main – et lunettes Anne et Valentin

BO Chic Alors ! – ancienne collection – et chèche from Mayotte 

img_7697

Le secret, comme toujours, c’est de choisir les bonnes matières : ici je porte une jupe en daim, bien chaude avec des collants opaques à 60 deniers.

img_7693

Associée à l’incontournable body Uniqlo et à un sweat Petit Bateau tout doux et à la maille bien dense, je n’ai presque pas eu froid quand il a fallu enlever mon manteau pour prendre les photos 😉

img_7702

Et j’ai rajouté des petites chaussettes basses dans mes bottines, qui ne sont pas de trop pour maintenir les pieds au chaud.

img_7703

Et puis la couleur marron réchauffe aussi le noir et le gris, histoire d’apporter un peu de lumière à nos looks hivernaux parfois tristounets.

img_7699

Bonne semaine à tous et… Choisissez les bonnes matières pour affronter la vague de froid qui arrive !

Deux en une

img_7733

Avec la météo actuelle, pas facile de vous shooter des looks mais comme vous le savez, en tant que blogueuse de l’extrême, rien ne m’arrête 😉

img_7730

Manteau Lola porté ici et marinière Petit Bateau – outlet et dégriffé –

Bottes Jonak vues – collection soldée A/H 2014 – et body Princesse Tam Tam x Uniqlo – collection récurrente –

Jupe H&M présentée ici – seconde main – et sac en cuir vintage vu ici – vestiaire maternel –

Ceinture Gap et gilet en laine mérinos La Redoute Collection présenté ici  – très anciennes collections –

Double snood vu – fait maison –

Bonnet Seeberger porté ici – collection A/H 2014 – et lunettes Anne et Valentin – Contact Optique Brotteaux

img_7735

Les marinières, c’est le mal. J’en ai déjà un certain nombre à mon actif (la Saint James que j’ai en 2 exemplaires et la version pull de chez Monoprix pour ce qui est des manches longues) mais je ne m’en lasse décidément pas.

img_7732

Quand j’ai croisé celle-ci lors d’une vente dégriffée Petit Bateau, je n’ai pas hésité du tout : son encolure originale, ses rayures rouges et sa matière épaisse m’ont convaincue.

img_7746

Enfin, cerise sur le gâteau : elle est réversible !

img_7747

Et s’il en était encore besoin, le prix riquiqui de 8 € a mis fin à toute hésitation : oui oui, vous avez bien lu, 8 euros !

img_7739

Cela méritait bien de braver le froid et les éléments pour vous la montrer, non ?

Allez, ne faites pas comme moi, couvrez-vous bien et bonne semaine à vous !