Prendre un (pantalon) raccourci

Après le jeans cropped, voici une autre tendance à laquelle j’ai cédé : le pantalon large raccourci.

Alors c’est subtil car il ne s’agit pas d’une jupe culotte ni d’un pantalon 7/8 mais bien d’un pantalon « kick flare », c’est à dire un pantalon large plutôt taille haute, dont l’ourlet laisse apparaître la cheville voire une partie du mollet.

Pantalon raccourci Monoprix – collection actuellement soldée –

BO et collier Bala Boosté – collection A/H 2016 – 2017 soldée –

Blouson en cuir Kookaï vu ici et cardigan Comptoir des Cotonniers porté – anciennes collections soldées –

Teee-shirt Pablo Gérard Darel montré ici – cadeau de magazine –

Derbies Clarks vus – collection A/H 2016 – 2017 soldée –

Chèche Kookaï customisé  ici et ceinture Etam – anciennes collections –

Lunettes Pierre Eyewear – Contact Optique Brotteaux – 

Sac Pourchet vintage – seconde main –

Toute la subtilité de cette coupe, c’est qu’on ne doit pas penser qu’il s’agit d’un pantalon dont l’ourlet serait trop court, ni d’un pantalon de clown.

Même si pour ma part, je le trouve incroyablement agréable à porter, j’ai toujours un peu peur que les gens croient que « je vais aux fraises », autrement dit que mon ourlet est trop court, raté quoi 😉

Surtout quand il est porté avec des chaussures plates.

Du coup, je conseille d’arborer des chaussettes qui crient (façon de parler hein) : « c’est fait exprès, on est là pour être remarquées ».

Et d’opter pour un haut court et plutôt près du corps, pour élancer la silhouette qui est d’autant plus tassée si on mesure 1 m 60 voire moins 😉

La taille haute permet également de jouer sur les proportions buste / jambes, en plus d’être confortable.

Je suis particulièrement fan de sa couleur kaki,  très facile à marier ; et je pense qu’il va faire partie de mes basiques de cet été.

J’essaie de vous le remontrer très vite avec des talons !

Bonne (petite) semaine à vous 🙂

Publicités

I’ve got the blouse

Cardigan long Monoprix vu ici  et bottines Comptoir des Cotonniers portées

Blouse Vero Moda 

– collections A/H 2017 soldées –

Jupe Mango Outlet 

Oui, je sais, niveau jeu de mot innovant, faudra repasser… Mais je m’en fiche, j’ai une blouse 😉

Pour le boulot, je suis souvent à la recherche de hauts un peu chics mais faciles à entretenir : sous une veste ou portés seuls, ils permettent de rendre une tenue plus habillée qu’un simple tee-shirt.

Durant les soldes, j’ai trouvé deux hauts de ce type dans une petite boutique multi-marques du 9ème, arrondissement où je bosse et que j’arpente sur le temps de ma pause déjeuner.

Ici je porte l’un deux, de la marque Vero Moda, avec une jupe shoppée sur le site de Mango Outlet. Alors que j’étais sur leur site pour tout autre chose (même pas pour moi en fait : je devais trouver des chaussures pour les Soeurs), un clic plus tard, ce modèle ultra soldé (9,90 €) s’est retrouvé dans mon panier : je ne sais pas ce qui s’est passé, vraiment 😉

Un peu asymétrique et frangée, cette jupe noire est tout à fait ce qu’il me fallait pour le travail : ni trop courte ni trop stricte.

Alors vous allez me dire que le prétexte du boulot a bon dos mais je vous assure que j’en avais besoin !

Je vous souhaite une belle semaine !

Un couic sans couac

Sans vouloir à tout prix suivre les tendances, j’aime bien me tenir informée et pourquoi pas les appliquer en les adaptant à mon style, comme pour la longueur midi.

La mode est depuis quelques saisons aux jeans « cropped », comprendre coupés à cru, sans ourlet et dégageant la cheville, en mode 7/8. J’aime bien cette longueur 7/8 mais ne faisant pas une taille « standard », les pantalons sensés arriver à la cheville, sur moi donnent juste l’impression que je porte un pantalon normal, en fait ;-). Du coup, je dois faire soit un ourlet, soit des revers pour obtenir la bonne longueur.

img_7951

Ce jeans Uniqlo m’avait été shoppé par une copine à Paris pour la modique somme de 10 €, il y a de ça déjà 5 ans … J’aimais bien sa couleur gris mastic mais il restait somme toute assez « classique » avec sa coupe droite, ce qui explique peut-être pourquoi je le portais assez peu au final.

img_4534

Un matin, sur un coup de tête, j’ai dégainé mes ciseaux et je l’ai coupé, à plat, en me disant que je ne risquais pas grand chose : prix d’achat / années x nombre de fois où il a été porté (c’est scientifique la mode).

img_7963

Il faut croire que j’ai été bien inspirée puisque cela lui donne un je ne sais quoi de plus rock, vous ne trouvez pas ? Et puis cela me permet de dévoiler mes bottines que je vous présentais ici. C’est peut-être un détail pour  vous mais pour moi, ça veut dire beaucoup m’a redonné envie de le porter plus souvent. Comme quoi, il suffit de pas grand chose…

img_7956

Enfin, nouveau venu suite aux soldes d’hiver, un gilet long noir Monoprix, il fait partie des basiques que je n’avais pas encore et qui a été largement porté depuis que je l’ai réceptionné : en laine et cachemire, il est d’une douceur et d’une chaleur incroyables.

img_7959

Avec lui, je renoue avec l’achat de vêtements en ligne, que j’avais un peu boudé depuis quelques années. Mais comme je ne trouvais pas ma taille en magasin alors qu’elle était disponible sur leur site, je me suis décidée, d’autant plus que la livraison et le retour sont gratuits. Et comme je sais que leurs hauts taillent plutôt grands, je n’ai pas hésité à prendre une taille 0 et j’ai bien fait !

img_7962

Manteau Cyrillus et ceinture Le Tanneur – seconde main –

Jeans et top Uniqlo (vu ici) – anciennes collections –

Gilet Monoprix, bottines Comptoir des Cotonniers et BO Bala Boosté

– collections A/H 2016 – 2017 soldées –

Sac vintage et lunettes Anne et Valentin

2 écharpes en 1 pour créer du volume

Passez une belle semaine et si vous avez des vacances, je vous souhaite d’en profiter à fond 🙂

La belle affaire

Durant ces soldes, j’ai été hyper raisonnable : il faut dire que mes armoires restent bien fournies malgré le tri que j’effectue depuis 2 ans. Et puis avec le rangement vertical et une garde-robe optimisée, les tentations sont moins fortes et les achats plus judicieux.

TVHR

Manteau Cyrillus (vu ) et sac en cuir (présenté ici) – seconde main et vintage –

Pull Sud Express, chemise Gap et jupe en cuir Grain de Malice (portée ) – anciennes collections –

Chapeau Stetson (vu ici) et col tricoté main (présenté )

Bottines Comptoir des Cotonniers – collection actuelle soldée –

Tee-shirt Heattech Uniqlo et collants en laine Somewhere

TVHR

J’ai donc surtout profité des soldes pour chercher des tenues pour toute la famille en prévision d’un mariage que nous avons en Avril où les Soeurs sont demoiselles d’honneur mais que je ne pourrais vous montrer qu’a posteriori du coup 😉

TVHR

Pour le reste, je cherchais surtout une paire de derbies noires, assez sobres, et un gilet long noir : des basiques en somme. Les derbies je les porterai quand il fera un peu moins froid, et j’attends de réceptionner mon gilet que j’ai commandé sur internet (pour une fois), pour vous montrer tout ça. Pas de folies, donc.

TVHR

Alors quand je suis tombée sur ces bottines à la hauteur de talon parfaite (5 cm) soldées à 50 % + 10 % supplémentaires, je me suis dit que j’avais été suffisamment sage pour me permettre un achat coup de coeur.

TVHR

Et je crois que j’ai bien fait car je les porte très facilement avec un pantalon comme avec une jupe. J’adore le talon marron qui contraste avec la bi-matière cuir/daim noire et le fait de pouvoir prendre de la hauteur tout en trottant sans problème toute la journée.

TVHR

Quant au reste du look, je réalise que je n’avais pas encore shooté ce pull acheté en soldes en 2015 chez Sud Express, avec des manches chauve-souris qui lui donnent un aspect un peu blousant.

TVHR

Enfin, vous vous souvenez peut-être de la customisation dont je vous avais parlé ici ? Je porte le fameux collier dont j’avais changé la chaîne car je la trouvais trop épaisse.

img_7888

J’espère qu’il s’agit là du dernier look en mode « glagla » car entre les températures négatives et le manque de luminosité, c’est un peu rude pour prendre des photos par ce temps.  Heureusement que la médiathèque nous a offert chaleur et lumière pour ce shooting !

Bonne semaine à tous, a priori sous le signe du redoux…

 

All black

 

IMG_5895Cette petite robe noire, je l’ai depuis 2011 et je peux dire qu’elle a bien rempli son contrat de pièce incontournable !

IMG_5899Manteau Kookaï (porté ici) et robe Comptoir des Cotonniers – anciennes collections –

Bottes vintage – déjà vues ici – et sac Nat & Nin seconde main – porté et ici

Echarpe en soie achetée au Maroc, lunettes Anne et Valentin, BO Agatha

Achetée chez Comptoir des Cotonniers à -50%, j’ai au départ été séduite par la possibilité de la porter comme un long gilet, visible ici.

IMG_5907Et portée en robe, elle offre l’avantage d’être adaptée au bureau comme en soirée car sa forme portefeuille permet de jouer sur le décolleté, plus ou moins accentué 😉

 

IMG_5913Ici, je la porte avec un body et une broche vintage, chinée lors d’un vide-grenier.IMG_5905Et les poches, on en parle des poches ? 😉IMG_5923

 

Faire tapisserie

Veste Comptoir des Cotonniers déjà portée ici – très ancienne collection soldée –

Jupe Zara – collection P/E 2015 soldée -, pull Gap – collection A/H 2014-2015 soldée –

Col American Apparel – collection récurrente -, bottes Jonak déjà vues ici– collection soldée A/H 2013-2014 –

Sac vintage – déjà vu – et lunettes Pierre Eyewear – présentées ici

Cette veste Comptoir des Cotonniers doit bien avoir 7ou 8 ans, achetée en soldes en taille 38, elle est un peu grande et du coup je préfère la porter comme veste de mi-saison, avec une grosse écharpe.

En règle générale, j’essaie de ne pas céder à un produit – même très bien – soldé, quand il n’est pas à ma taille. Mais j’avais craqué pour son velours côtelé et son coloris vert amande si doux… Une erreur de jeunesse 😉

Chez Zara cet été, non contente d’embarquer la veste jaune et les chaussures OVNI blanches, je me suis laissée convaincre par la coupe trapèze de cette jupe, associée à une matière suffisamment épaisse pour être portée à l’automne, voire en hiver.

Cela fait partie de mes petits plaisirs des soldes d’été, que d’acheter des pièces qui n’attendront pas le retour de la belle saison pour être portées.

Il faut dire que cet imprimé rappelle plus la tapisserie de ma grand-mère que les plages de sable chaud, ce qui aide un peu 😉

Très bon début de semaine à vous !

Tenue de rentr(é)er

Suite à mon dernier post où je vous annonçais mon départ imminent en vacances, nous n’avons pas remis les pieds à Lyon durant 3 longues semaines ! Soleil, baignades, visites et balades, autant de chouettes moments de détente en famille et entre amis qui nous ont fait un bien fou…

Mais voilà, toute bonne chose a une fin et les Sœurs ont repris le chemin de l’école ET du collège (bim) et nous de nos boulots respectifs.

J’étais bien tenue de rentrer puisque dans mon agenda de Septembre (et dans le vôtre aussi j’espère), il y a bien sûr le vide-dressing du 12 septembre qui promet d’être CANON ! Je suis en plein dans l’organisation de cette journée, entre tri et étiquetage de mes propres affaires et toute la logistique de l’évènement. Je vous en reparle très vite !

Le temps s’est un peu rafraîchi et ce n’est pas plus mal puisque je suis arrivée à saturation de mon look short-débardeur-sandales quotidien cela me permet de porter mes achats de mi-saison dégottés en toute fin de soldes.

C’est une habitude que j’ai prise durant les soldes d’été, de plutôt me concentrer sur des vêtements que je pourrais porter au retour des vacances plutôt que pendant les vacances (même si l’un n’empêche pas l’autre, bien sûr).

Top et pantalon Comptoir des Cotonniers – collection P/E 2015 soldée –

Saharienne Comptoir des Cotonniers portée ici – ancienne collection –

Ballerines Repetto modèle Cendrillon – déjà vues ici

Sac Marc Jacobs, ceinture Somewhere – anciennes collections –

Je porte ici une tenue de rentrée shoppée chez Comptoir des Cotonniers à -50% en Juillet. Il est rare que j’associe plusieurs pièces de la même marque (et de la même collection) dans une même silhouette, et je ne les avais pas achetées dans ce but au départ mais je trouve que le haut et le bas matchent assez bien ensemble.

J’ai déjà bien porté le top, en soie et coton, durant les heures chaudes de Juillet, associé à des shorts ou à des jupes ; et il ira bien sous un blazer ou un blouson en cuir lorsque les températures baisseront.

Quant au pantalon chino, je suis fan de sa couleur : elle me rappelle mes vacances et égayera mes tenues de cet automne.

Pour compléter, j’ai ressorti cette saharienne, Comptoir des Cotonniers également, mais qui doit bien avoir 10 ans ! Même si je l’ai peu portée ces deux derniers étés, elle reste un incontournable de ma garde-robe.

Elle est passée au travers de ma sélection drastique en vue du vide-dressing de folaïe qui se prépare 😉

Quand je vous dis que ce sera l’évènement à ne rater sous aucun prétexte ! 😉

Mixité

Manteau Comptoir

Manteau Comptoir des Cotonniers – collection P/E 2012 soldée –

Sac Marc by Marc Jacobs – from NY : hiiii

Jeans New Look et chemise Zara- anciennes collections –

Ceinture Le Tanneur et escarpins Cordoan – vide-grenier rue Chevreul – 

Collier plastron – Emmaüs – , lunettes Anne et Valentin

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est composer des tenues mêlant à la fois des basiques et des pièces fortes, du classique et du moderne, des marques accessibles et d’autres plus chères, des fripes et des nouveautés.

Cette tenue en est le parfait exemple car elle mixe tout cela à la fois.

Ce manteau Comptoir des Cotonniers, vous le connaissez, je vous l’avais présenté ici. Il est parfait pour la mi-saison et son côté chic est cassé par ce jean un brin used que j’adore et qu’on a beaucoup vu par ici depuis quelques années maintenant.

Le sac Marc by Marc Jacobs (from NY : hiiiiii) , je ne le présente plus (et d’ailleurs, on ne le voit pas 😉 ), il est d’une taille idéale et très pratique, se portant aussi bien à l’épaule qu’en bandoulière.

Détails

Hormis ces deux pièces, tout le reste de la tenue, c’est du vieux, de la fripe, de l’occasion (et quelles occasions !), ce qui signifie de tout petits prix : le chemisier Zara vient d’une des ventes privées que j’ai organisées (5 €) et le collier de chez Emmaüs (3 €).

Assise sur un banc

Les escarpins Cordoan ont été dénichées au vide-grenier de la rue Chevreul (5 €) et sont dans un super état alors qu’elles datent du milieu des années 80, tout comme la ceinture Le Tanneur (2 €) que je vous ai déjà montrée ici.

Les chaussures, ce sont les dernières à avoir intégré mon shoesing  (d’ailleurs, il y aura bientôt du réassort sur le vide-dressing) et j’en suis ravie : aussi incroyable que cela puisse paraître, je n’avais pas d’escarpins … Ouf : voilà qui est réparé 🙂

Escarpins Cordoan

Désolée pour les photos pourries mais le manque de luminosité ne convient pas bien à  l’iPhone 😦

Look du jour d’avant #17

parka ouverte

Lors de la dernière vente privée, j’avais craqué pour seulement 3 pièces,

un véritable exploit au vu de la profusion de jolies choses qui étaient présentes (plus de 650 pièces, je vous rappelle).

Robe Comptoir

Parmi celles-ci, une robe/tunique  Comptoir des Cotonniers en soie, de la collection de l’an dernier il me semble, à l’imprimé charmant.

Un peu légère passée l’Automne, elle peut aussi se réchauffer d’un body à manches longues et d’un gilet long pour passer l’Hiver.

Détails ceinture

Sur ce look  j’ai opté pour un ceinture à la taille mais elle peut aussi être placée plus bas sur les hanches pour une dégaine plus roots.

Robe Comptoir des Cotonniers – seconde main 15 € – et ceinture Le Tanneur – vide-grenier 2€ –  vue ici

Gilet long Monoprix – soldes P/E 2011 – déjà vu ici et, et body (ancienne collection) et collant Monoprix aussi

Bottes Jonak que je ne présente plus et Parka Kookaï – soldes A/H 2011 – que je ne lâche plus,

Sac Marc Jacobs – from NY (hiii !), créoles Mango, lunettes Anne & Valentin et pashmina inconnu

Au passage, je vous signale que j’entre dans ma troisième semaine de no shopping (oui oui, en pleine période de soldes)

et que je n’ai absolument pas succombé aux sirènes de la tentation (enfin, si on parle de mode hein, parce que j’ai acheté des skis trop beaux sinon)

Même que ça ne me manque même pas !

Et non, je ne suis pas malade (enfin si, un peu quand même mais ça n’a rien à voir).

Mais je suis toujours curieuse de vos bons plans et bonnes affaires, on ne sait jamais, d’ici à ce que ça me reprenne 😉

Changement de cape

Je vous avais parlé il y a deux ans de celle-ci, portée aussi ici mais que j’ai finalement vendue lors de la dernière vente privée

car elle ne correspondait pas tout à fait à ce que je recherchais.

J’avais envie de quelque chose de plus lumineux en termes de couleurs et de plus original au niveau du porté

et je crois avoir trouvé mon bonheur avec ce modèle, déniché lors du dernier Pop Up Market, sur le stand de la créatrice Benlhac,

qui réalise des capes longues ou courtes à partir de de tissus de grande qualité, provenant de grandes maisons de couture.

Cape Benhlac et jupe culotte en laine Vintage – Pop Up Market –
Veste velours Comptoir des Cotonniers et bottes en daim André
Chemise Léonard et gilet récupéré de la maman d’une amie (super vintage donc) – déjà vus tous 2 ici
Foulard – que j’ai depuis toute petite –

En ce qui concerne la mienne, il s’agirait du poncho de Clint dans « Pour une poignée de dollars » d’un lainage Agnès B, très chaud.

Le fait qu’elle ne soit pas fermée (même si elle est vendue avec une épingle type épingle à kilt)

facilite les mouvements, même si elle peut avoir tendance à glisser un peu.

J’aime le côté décalé qu’elle confère à mon look, à mi-chemin entre une allure de cow-girl des plaines du Far-West

et d’une certaine image des 70′ (on m’a même parlé d’écolière british pour tout vous dire).

Il faut dire que la jupe culotte – elle aussi trouvée au Pop Up mais sur un stand vintage – associée à la veste en velours,

crée un look très « True Grit » : il ne manque plus que le chapeau !


Imaginez un bison à la place du tronc d’arbre : on s’y croirait, non ? 😉

Pour le reste, ce sont des pièces qui ont toutes plus de 20 ans aussi, hormis la veste, déjà vue

et les bottes, achetées en soldes il y a quelques années mais jamais montrées sur le blog.

Et vous alors, la cape, vous vous y êtes mises ou pas encore ?