Y a plus de saison

Je profite des 24°C ambiants (jusqu’à la fin de la semaine a priori) pour poster ce dernier look sandales friendly, avant de dégainer les chaussures d’hiver !

Difficile avec une telle arrière-saison de ranger ses doigts de pieds dans des chaussettes et des chaussures fermées. J’ai quand même fait le traditionnel rangement des chaussures d’été mais j’ai laissé celles-ci de sortie et j’ai bien fait ! Au diable les principes 😉

C’est aussi l’occasion de vous présenter la chemise en soie que j’ai dégottée chez Monoprix, en toutes fins de soldes, à 20 € au lieu de 69. Elle a un super tombé et j’adore son imprimé. Pour le boulot, elle s’associe à tout, jupe ou pantalon, c’est un vrai bonheur !

Mon pantalon, vous le connaissez, je vous l’avais présenté . Il reste dans la tendance de cet hiver qui est aux pantalons larges et courts, à la limite de la jupe culotte.

Cette période est aussi idéale pour sortir les blousons en cuir, suffisamment chauds pour les frimas du matin et assez légers pour supporter les températures toutes douces de l’après-midi. En ce moment je jongle entre mon blouson en cuir noir Kookaï et celui-ci, qui est un doudou absolu tellement il est doux et agréable à porter.

Je vous souhaite un excellent week-end, au soleil donc, et vous dis à lundi, pour de nouvelles aventures !

Perfecto en cuir Naf Naf, porté ici – ancienne collection soldée 2013 –

Pantalon Monoprix vu – collection P/E 2017 soldée –

Chemise en soie Monoprix – collection P/E 2018 ultra soldée –

Sandales San Marina présentées ici – collection P/E 2018 peu soldée mais quand même –

Ceinture en cuir Gap – très vieille collection –

BO Chic Alors !

Bleu Blanc Rose

Comme vous certainement, je n’en peux plus des couleurs d’hiver, sombres et ternes.

J’avais comme une envie de douceur et de simplicité pour ce look tout en couleurs adoucies.

Ensemble 2

Et puis il était grand temps de vous présenter des pièces qui ont intégré ma garde-robe depuis suffisamment longtemps pour ne plus être considérées comme de la nouveauté.

Ce sweat rose (qui ressemble beaucoup de loin à celui-ci mais pas tout à fait #mauvaisefoi) que je n’avais pas eu l’occasion de vous montrer alors que je l’ai acheté aux dernières soldes d’été, je ne me lasse pas de le porter, pour son chouette aspect chiné et son grand confort.

Sans le manteau

Ce jeans repéré sur le site d’Uniqlo en rouge brique (hélas sold out) et qu’une copine hyper douée m’a ramenée dans un gris mastic bien sympathique et surtout dans la bonne taille, me ravit depuis cet automne. Et son petit prix (9,90 €) n’y est pas pour rien.

 

Et cette ceinture en cuir, achetée cet automne à la vente annuelle de ND desSans-Abris, pour 3 euros, se marie avec pas mal de tenues.

C’est aussi l’occasion de vous montrer ma custo portée : ce petit liseré jaune apporte vraiment du peps à l’ensemble, comme un peu de ce soleil qui nous manque tant (han han – si tu as reconnu la chanson, tape dans tes mains -).

custo portée

Manteau en cuir Prune de chez Frip’Attitude – déjà vu et

Sweat Monoprix – soldes P/E 2012 -, jeans Uniqlo – collection A/H 2012 –

Chemise Levi’s – déjà vue et et -, chaussures André – soldes P/E 2012 – déjà vues

Ceinture Longchamp – NDSA -, montre Casio et chèche Kookaï customisé

Look du jour d’avant #18

Duffle-coat

Ce n’est pas parce que je n’ai toujours rien acheté durant ces soldes – incroyable, non ? -que je n’ai pas de nouvelles pièces à vous montrer !
Ce petit pull en coton était soldé à -50% chez Monoprix lors des soldes flottants de cet automne.

À peine 15 € donc pour une pièce facile à assortir et que j’ai déjà pas mal portée.
Ici, je l’ai mariée à ma jupe longue vintage et à mon nouveau perfecto.

Sihouette seventies

Je ne sais pas vous mais l’association jupe longue / bottes hautes me fait immanquablement penser aux looks des Drôles de dames, que j’affectionne particulièrement

 

Duffle-coat Monoprix – soldes A/H 2011 déjà vu -, bonnet New Look – ancienne collection –

Perfecto Naf-Naf, pull Monoprix – collections actuellement soldées – ,

Jupe Fripes Ketchup, bottes Barbara Bui (déjà vues ici et ) et foulard Vintage Midinette – all vintage –

Sac Marc by Marc Jacobs – from NY (hiii) -, écharpe pashmina et créoles Mango

Idées cadeaux #5

Vous avez fait l’autruche jusque là, dans le secret espoir que la fin du monde vous enlèverait ce  tracas.

Mais à J-4, vous devez vous rendre à l’évidence : vous n’échapperez pas aux achats de cadeaux de Noël !

Comme il est désormais trop tard pour commander sur internet et vous faire livrer à temps (ou alors, vous croyez au Père Noël),

il va bien falloir sortir de chez vous et arpenter les boutiques, au milieu de tous les autres retardataires (et ils sont nombreux)…

Mais vous avez encore le choix de faire de votre calvaire un vrai plaisir et de donner un coup de pouce aux petits commerces locaux,

en signant le Serment du Shopping Local, une opération de Yelp pour dire tout simplement l’importance de consommer local en cette période de fêtes.

En résumé : on choisit le libraire du coin pour offrir des livres, la petite boutique pour ses vêtements et le café de quartier pour ses pauses entre deux boutiques !

Et ça marche dans tous les domaines : mode, livres, déco, nourriture…!

Il y a une page qui relaye l’information sur Yelp et sur Facebook : il suffit de s’inscrire à l’un de ces évènements « virtuels » pour dire que l’on soutient l’opération.

Il reste 4 jours pleins pour agir en ce sens alors on s’y met !

Dans ce cadre, et dans la droite ligne de mes précédents « Idées Cadeaux« , je ne peux que vous inciter à aller voir la nouvelle boutique de la Rumeur Blonde,

créatrice talentueuse découverte au Pop Up Market de la Piscine du Rhône et que j’ai eu l’honneur d’interviewer aux Galeries Lafayette de Bron.

Manon a emménagé il y a tout juste un mois dans sa nouvelle boutique au n°15 de la rue Romarin,

et sera ravie de vous accueillir pour vos cadeaux de dernière minute, que vous pourrez choisir parmi une large gamme d’accessoires en cuir,

dans une explosion de coloris tous plus tentants les uns que les autres.

Difficile de se décider entre les bandeaux, les bracelets, en passant par les boucles d’oreilles et les colliers ;

mais ce qui est certain, c’est que vous serez sûrs de faire des heureuses !

IMG_1374

IMG_1370

Comme j’aime beaucoup ses créations aux finitions soignées, modernes et poétiques,

je vous promets un article plus détaillé pour le début de l’année, mais en attendant : foncez vite lui rendre visite, vous ne le regretterez pas !

Look du jour où j’avais un micro

Vous vous souvenez de l’opération Made in Mode aux Galeries Lafayette de Bron ?

Ce jour-là, j’ai eu l’honneur d’être interviewée, avec des créateurs lyonnais, par une journaliste du Féminin Rhône-Alpes.

Il s’agissait de parler de mon activité, mais aussi de ma vision de la mode, des tendances, de la création à Lyon.

J’ai eu aussi l’opportunité de poser quelques questions aux créateurs présents, notamment à l’adorable Manon,

de la Rumeur Blonde, découverte au dernier Pop Up Market,

et à Rémy, fondateur de Barbiturik, marque de streetwear à la philosophie DD, à laquelle vous me savez sensible.

 

C’est toujours très intéressant de pouvoir questionner les créateurs sur leur univers, leurs sources d’inspiration

et leur processus de création.

L’exercice était un peu inhabituel, tous assis au milieu d’un grand magasin,

mais l’ambiance salon qui avait été crée nous a permis de faire abstraction du monde environnant.

J’avais choisi pour le coup un look très preppy, avec mes mocassins vernis et mon col Elsa Fontange :

 

Chino Zara, pull cachemire Monoprix – collection P/E 2011

Col Elsa Fontange et bracelet Inece (il reste encore quelques bracelets : dépêchez-vous !)

Mocassins Lucia Mendes – déjà vus ici

J’espère pouvoir vous reparler très vite de ces créateurs et

j’en profite pour vous rappeler que la prochaine édition du Pop Up Market a lieu ce week-end,

Samedi 12 et Dimanche 13 Mai 2012, à Villeurbanne, cette fois-ci.

On nous promet une grande salle de 150 m2 pour les créateurs, une autre dédiée au Vintage, une petite cour et…un jardin :

de quoi ravir tout le monde !

Inece

Après un teasing de malade, après vous avoir fait languir, saliver, espérer,

voici enfin l’article tant attendu sur Inece aux doigts de fée !

Qui est Inece ?

Inece existe depuis de nombreuses années en sous-marin… Mais depuis peu, j’ai émergé avec des créations en cuir.
La journée, je nage dans un univers marketing et communication et à mes heures perdues,
je suis Inece qui aime créer et travailler le cuir !
D’où t’est venue l’idée de créer tes propres bijoux ?
J’ai une forte tendance « écolo » et j’aime ce qui est fait maison ! Alors, j’ai vraiment eu envie de réaliser mes propres bijoux…
J’aime ce côté artisanal, des articles uniques, finement réalisés mais avec le côté « imparfait »
car crées par une personne qui a travaillé de ses mains !
Je me suis longtemps cherchée en terme de matériaux : pâte fimo, tissus, etc… mais sans conviction…
Jusqu’à ce que je découvre le cuir !
C’est plutôt un concours de circonstances : je chinais dans une friche qui propose de donner une seconde vie aux matières
et cela m’a donné de nombreuses idées d’accessoires : j’ai testé, cherché et mon choix s’est porté sur le bracelet.
Quel est ton univers ?
Je m’inspire des tendances actuelles pour proposer des accessoires modernes mais sobres et élégants.
L’objectif est de pouvoir facilement les associer avec sa garde robe !
Pour créer cet univers, j’utilise du cuir véritable qui donne ce rendu « smart » et unique.
Tous les cuirs sont très qualitatifs et m’offrent un large champ pour jouer avec la matière.
Il y a des cuirs souples, lisses, teintés, avec des effets divers et de nombreuses couleurs : c’est un vrai plaisir !
Je peux jouer avec tous ces rendus pour mes bracelets et les rendre uniques et originaux.
Chaque bracelet est réalisé à la main, je découpe le cuir moi-même et choisis la couleur et la forme en fonction de mes envies.
J’y associe un joli fermoir et le voici prêt à illuminer votre poignet !
Pourquoi te lancer dans l’aventure ?

A vrai dire je n’y avais pas pensé avant que mes copines, Biscotte et Maï-Thy m’en donnent l’idée !
Grâce à vous, lectrices régulières de ce blog, j’ai su que mes créations vous plaisaient
et cela m’a confortée dans l’idée d’en faire profiter plus de monde.
D’autant plus qu’à force d’en parler, je me suis rendue compte que de nombreuses personnes,
tout comme moi, étaient à la recherche de bijoux originaux, qui ne viennent pas du commerce grand public !

♥♥♥

Maintenant que vous connaissez mieux Inece et l’histoire de ses jolis bracelets,
nous vous proposons, à vous qui l’avez plébiscitée dès le début,
de bénéficier d’un tarif préférentiel (12 € au lieu de 18 €) pour le lancement officiel de son blog !
Inece a réalisé spécialement pour 11 d’entre-vous, des bracelets tous uniques, tous plus beaux les uns que les autres.

♥♥♥

1) Bracelet London
Réservé par pr@linelyonnaise
Tour de poignet 15,5 cm

♥♥♥

2) Bracelet Barcelone
Réservé par Céline
Tour de poignet 15,5 cm

♥♥♥

3) Bracelet Iguazu
Réservé par La Grenadine
Tour de poignet 16 cm

♥♥♥

4) Bracelet Nairobi
Tour de poignet 15,5 cm

♥♥♥

5) Bracelet Milan
Réservé par waffo
Tour de poignet 16 cm

♥♥♥

6) Bracelet Acapulco
Réservé par Clairettededie69
Tour de poignet 16 cm

♥♥♥

7) Bracelet Caracas
Tour de poignet 16 cm

♥♥♥

8) Bracelet Rio
Réservé par Guillemette
Tour de poignet 15,5 cm

♥♥♥

9) Bracelet Mexico
Réservé par Karine
Tour de poignet 15,5 cm

♥♥♥

10) Bracelet Calcutta
Réservé par Anne-Claire
Tour de poignet 16 cm

♥♥♥

11) Bracelet Buenos Aires
Réservé par Anne-Claire
Tour de poignet 16 cm

♥♥♥

Une fois que vous aurez fait votre choix, indiquez dans votre commentaire (sur mon blog)
le petit nom de celui que vous souhaitez acquérir,
et éventuellement un second choix si par malheur l’objet de vos désirs n’était plus disponible.
Vous l’avez compris, l’offre est limitée à 11 bracelets : ce qui signifie que les premiers commentaires seront les premiers servis …
Pour les autres, Inece pourra réaliser sur commande, le bracelet de vos rêves, pour à peine quelques euros de plus.
Il vous suffit de lui laisser un commentaire sur son blog : inece.wordpress.com
Elle est pas belle la vie ?

Avoir du flare

Je me disais que cette mode de renommer des vêtements avec un nom jugé dépassé, par des noms trop hype, c’était vraiment snob.

Ca a commencé avec le legging qu’on appelait tout simplement « caleçon long » dans les années 90’s, le slim qu’on nommait « jeans élastique » voire « jeans serré » dans les années 80, le snood qui a remplacé d’une année sur l’autre le « col » (et « col cagoule » dans les années 80 aussi), et j’en oublie (et pourquoi pas remplacer le bonhomme Malabar par un bête chat noir pendant qu’on y est – ah non, ça c’est fait -).

Et puis j’ai constaté que faire un jeu de mots à deux balles avec « flare », c’était beaucoup plus facile qu’avec « patte d’eph ». 😉

Mais pour en revenir au coeur du sujet, le flare, moi, j’ai toujours aimé (ce qui veut dire qu’à un moment, et en toute logique, j’ai été démodée).

D’abord pour l’esprit 70’s, décennie de ma petite enfance.

Ensuite parce que j’aime bien le mouvement du tissu sur la jambe quand je marche (c’est grave docteur ?)

Et l’allure générale que donne cette coupe (à porter impérativement avec des talons).

Ce qui explique (enfin moi je trouve que c’est une bonne raison, mon Homme moins) que je totalise à ce jour une bonne demi-douzaine de « flare » (force est de constater que c’est beaucoup plus rapide à écrire que « pantalon pattes d’éph » ):

– un Mango (acheté en solde l’été dernier) vu ici

– un Gap, dans la série limitée 1969 que je ne crois pas vous avoir encore montré alors qu’il est dans ma garde-robe depuis plus d’un an.

– un Sandro, acheté il y a plus de 2 ans et qui a été la vedette de cet article-ci

– un La Redoute que vous allez découvrir aujourd’hui et que j’ai acheté en 2008

– et deux pièces vintage achetées au MMV  l’an dernier : le fameux en velours jaune et un en coton beige, tous les deux taille haute.

Pantalon patte d’eph vintage, blouson en cuir Kookaï

Chemise Chattawak troquée à Stéphanie lord du vide-dressing au Xème arrondissement,

Compensées Clarks, ceinture cuir Gap

Cabine Monoprix, encore et toujours !

Pantalon flare La Redoute (ancienne collection), top à lavallière Somewhere (A/H 2010-2011)

Chaussures compensées Minelli (au moins 5 ans d’âge) et ceinture Gap (au moins 8 ans d’âge)

Mon look du jour d’avant !

Pour ma part, la quête du flare n’aura donc pas lieu !

Et vous, z’avez du flare ?

Look du jour d’avant #5

Deux »looks du jour d’avant » à la suite, c’est du jamais vu !

L’occasion pour moi de vous montrer mon fameux blazer trouvé chez Zara il y a 15 jours.

La quête de la petite veste noire parfaite, je la mène depuis quelques années maintenant et je peux vous dire que celle-là, lorsque j’ai vu qu’elle répondait à tous mes critères (pile la bonne longueur, cintrée comme il faut, ni trop brillante ni trop épaisse : parfaite !), je n’ai pas hésité longtemps, surtout eu égard au prix (34,90 €). Entre nous, elle existe aussi en beige et en marron chocolat : je dis ça, je dis rien 😉

Robe en soie Iro, blazer noir Zara (collection actuelle), gilet en laine sans manche Naf-Naf (vieux, très vieux : au moins 1998),

Ceinture Gap et bottes vintage, BO Réserve Naturelle

Ici associée à ma robe Iro (second hand from Beacon’s Closet, NY) que je ne vous avais pas encore montrée portée, et mes bottes vintage. Ceinturée, je trouve qu’elle est encore plus chic, non ?

Encore du recyclé donc puisqu’hormis la veste, rien de neuf sous le soleil.

Encore du cheap puisqu’hormis la veste, tout a été acheté soit en friperie, soit en soldes.

Si y a pas de la recessionnista, là ! 😉

Enough !

J’espère qu’il s’agit du dernier look avec des bottes (au moins jusqu’à mi-novembre ;-)) parce que là, le vent, le ciel couvert, les températures indignes d’une fin Juin, et les billets qui tournent tous autour de la météo, ça suffit !

Voici donc ce que je portais Mardi encore, sans avoir plus chaud aux pieds que ça …

Jupe Kling, débardeur en dentelle et serre-tête H&M (collection actuelle),

Pull en cachemire Kookaï, veste en jeans Zara Kid,

Ceinture vintage et bottes Mosquitos

Bon plan du moment : Gap offre 15 € de réduction à partir de 50 € d’achats et 30 € à partir de 75 € d’achats jusqu’au 29 Juin.

Si vous avez des jeans à acheter, c’est le moment car ils ne seront certainement pas aussi bien soldés !

Butin du Marché de la Mode Vintage

Comme promis, voici donc mes acquisitions (et celles de l’Homme), glanées sur les deux jours du MMV (j’ai d’ailleurs bien apprécié de pouvoir revenir le lendemain avec le même ticket) !

Fauteuil en velours rouge 100 €, chemisette homme vert d'eau à manches courtes 10 €, bottes en cuir 20 €

Lampe 10 €, ceinture double boucle 10 €, ceinture boucle argent et turquoise 10 €

Tee-shirt et polo rayé 10 € les deux, pantalon patte d'eph beige (neuf d'époque) 15 €

pantalon patte d'eph en velours ras jaune (neuf d'époque) 10 €

La moisson a été donc bonne cette année, et même s’il y avait effectivement des prix un peu élevés, en fouillant et négociant un peu, on pouvait quand même tomber sur de petites merveilles à moindre coût.

Comme par hasard, c’est chez Abdel, du Showroom Vintage, que j’ai trouvé mes bottes et mes deux ceintures.

Showroom Vintage

Le stand de Carrie Bradshop

Je suis aussi passée faire un petit coucou à Carrie Bradshop mais n’y est pas trouvé mon bonheur, malgré un stand très bien approvisionné.

Le stand de Vintage Midinette

Vintage Midinette proposait aussi une très jolie sélection, avec notamment une partie Enfants bien achalandée.

Au plaisir de déambuler dans les allées pleine de souvenirs, s’est ajouté celui de croiser des copines blogueuses comme Aurélie, May, Cam d’Ess, Myrtille (et la très observatrice Reine Mère), Maïté, Fromage (et Mister Cheese), Dessert, et Sophie la Modeuse.

Vous pourrez aussi trouver des photos du MMV chez Kaamiye, Stéphanie et Margaux, que j’ai hélas ratées.