Deux en une

img_7733

Avec la météo actuelle, pas facile de vous shooter des looks mais comme vous le savez, en tant que blogueuse de l’extrême, rien ne m’arrête 😉

img_7730

Manteau Lola porté ici et marinière Petit Bateau – outlet et dégriffé –

Bottes Jonak vues – collection soldée A/H 2014 – et body Princesse Tam Tam x Uniqlo – collection récurrente –

Jupe H&M présentée ici – seconde main – et sac en cuir vintage vu ici – vestiaire maternel –

Ceinture Gap et gilet en laine mérinos La Redoute Collection présenté ici  – très anciennes collections –

Double snood vu – fait maison –

Bonnet Seeberger porté ici – collection A/H 2014 – et lunettes Anne et Valentin – Contact Optique Brotteaux

img_7735

Les marinières, c’est le mal. J’en ai déjà un certain nombre à mon actif (la Saint James que j’ai en 2 exemplaires et la version pull de chez Monoprix pour ce qui est des manches longues) mais je ne m’en lasse décidément pas.

img_7732

Quand j’ai croisé celle-ci lors d’une vente dégriffée Petit Bateau, je n’ai pas hésité du tout : son encolure originale, ses rayures rouges et sa matière épaisse m’ont convaincue.

img_7746

Enfin, cerise sur le gâteau : elle est réversible !

img_7747

Et s’il en était encore besoin, le prix riquiqui de 8 € a mis fin à toute hésitation : oui oui, vous avez bien lu, 8 euros !

img_7739

Cela méritait bien de braver le froid et les éléments pour vous la montrer, non ?

Allez, ne faites pas comme moi, couvrez-vous bien et bonne semaine à vous !

Publicités

Look du jour d’avant #21

Je pense que ce printemps va rester dans les annales comme le plus pourri jamais vu ! J’ai l’impression d’avoir traversé les dernières semaines en apnée vestimentaire (si si, ça existe), me refusant à ressortir la parka et les collants de l’hiver mais ayant vraiment beaucoup de difficultés à trouver des tenues alliant chaleur et esprit printanier, à quelques exceptions près… On n’a pas la vie facile, hein 😉

On voit mieux là, heinLe soleil, ça décoiffe

Mais ça redonne le sourire 🙂

Alors que le printemps semble enfin s’installer (à moins de 20 jours de l’été, il était temps), je vous propose un dernier look avant d’abandonner (je l’espère)définitivement chèche, boots et triple épaisseur pour quelques mois.

C’est l’occasion de vous montrer comme l’herbe a poussé avec toute cette pluie une pièce dénichée dans un chouette dépôt-vente de Marseille, où j’ai passé un week-end à thématique Fripes l’an dernier, et dans lequel j’avais également trouvé ce short, que je me languis de pouvoir reporter.

Détail sweat

Il s’agit d’un sweat tout doux de Maison Martin Margiela, proposé au tout petit prix de 30 € et qui me fait dire que cette marque a tout compris à l’art de twister les classiques, l’air de rien.

Je le porte ici dans le style preppy en haut, avec un bas très cool, histoire de brouiller un peu les pistes (et aussi parce qu’hier, j’étais en prestation achats de meubles pour Séance Shopping et que c’est quand même plus pratique de transporter les cartons en jeans et boots qu’en jupe et escarpins).

Look avec sweat Maison Martin MargielaPerfecto en cuir Naf-Naf – déjà vu -, chèche C&A – ancienne collection (5 € en soldes) –

Jeans Gap, chemise blanche La Redoute et boots Somewhere – anciennes collections –

Sweat-shirt Maison Martin Margiela et ceinture Longchamp – seconde main –

Lunettes Anne et Valentin et besace en cuir André – déjà vue ici

Soleil – nouvelle collection, pas vu depuis un moment –

Look du jour d’avant #20

Le printemps jouant un peu à cache-cache ces derniers temps, poster un look qui colle pile poil à la météo du jour est un peu ardu.

Look avec trench

Du coup, j’ai un peu attendu avant de vous montrer celui-ci, qui n’était plus tout à fait raccord avec le grand soleil et les 25°C du milieu de la semaine dernière !

Alors que maintenant, avec ce temps bien maussade, il faut reconnaître qu’on est bien raccord !

20130423-080555.jpg

Trench Gap – déjà vu là dernièrement -, chemise et gilet La Redoute – anciennes collections –

Ceinture Gap – dix ans d’âge au moins -, jeans Comptoir des Cotonniers – acheté 10 € chez Frip’Attitude

Chaussures André – collection P/E 2012 soldée -, foulard Etam

Encore une fois, rien de neuf ici car même si ce petit gilet à pois n’avait pas encore fait claquer son beau rouge vif sur le blog, il a été commandé l’été dernier en même temps que cette robe. Je regrette que les pois blancs soient simplement apposés sur le tissu mais à 5 € le gilet, y a pas de quoi se plaindre…

Quant à ce jeans, je suis tombé dessus en fouinant chez Frip’Attitude en Juillet dernier, pour la modique somme de 10 €. Honnêtement, je pense qu’il n’a jamais été porté car dans un état nickel.

 

 

Allez, pour le prochain look, c’est promis, je sors les doigts de pied !

En attendant, je vais aller chercher le soleil au bord de la mer quelques jours.

A très vite !

Prémices

soleil

On y croit ? Allez, quoi, avec des températures qui dépassent allégrement les 5 degrés dans l’après-midi et ce grand soleil, c’est sûr, l’hiver est derrière nous, non ?
En réalité, pas tout à fait mais tant pis, j’ai sorti la petite jupette fleurie – déjà vue -, histoire de faire venir le printemps, ou tout du moins faire rester le soleil…

Comme vous le voyez, je reste toujours fidèle à ma parka et la quitter, même pour quelques minutes, n’est pas chose aisée !

Mais voilà, on est une blogueuse de l’extrême ou on ne l’est pas et vous savez que je ne recule devant rien pour vous !

sans écharpe

Un indice sur la température s’est glissé dans cette photo 😉

 

 

Parka Kookaï, blaser Gap, body Monoprix – anciennes collections –

Jupe La Redoute – 5 € durant les soldes P/E 2012 –

Bottes motardes Minelli – A/H 2012 -, déjà présentées ici

Nouvelles lunettes Anne et Valentin

J’espère que vous apprécierez l’exercice à sa juste valeur, parce que je ne ferai pas ça tous les jours, comme disait l’autre 😉

Un grand merci à Biscotte pour les photos (et les encouragements).

L’été en pente douce

L’air de rien et comme vous avez pu le constater au vu du rythme de parution des derniers articles,

ce blog est doucement passé en mode vacances.

Depuis plus d’une semaine maintenant, je suis en coupure totale et ça fait du bien !!!

Je prends juste le temps de passer vous prévenir, que vous ne m’en veuillez pas

de ne pas répondre à vos commentaires !

Du coup, j’en profite pour vous poster un petit look de vacances,

toujours dans mon obsession du moment : le long !

Pas dit que je puisse revenir pour d’autres looks : déconnexion oblige …

Ce que je peux vous assurer de façon certaine, c’est que je serai de retour début Septembre

après avoir eu mon quota de soleil, de baignades et de repos !

Je vous souhaite donc, au choix et à volonté, d’excellentes vacances, une bonne reprise en douceur,

du beau temps et du bon temps.

À très vite !

20120821-004056.jpg

20120821-005337.jpg

Robe La Redoute – dernières ultimes soldes -, spartiates marseillaises,

double bracelet Inece et ceinture vintage

 

Voir rouge

Alors que j’étais en train de shopper pour les soeurs au rayon enfants de Monoprix,

mon regard a été irrésistiblement attiré par une petite chose rouge, toute seule dans son coin.

N’écoutant que mon radar fashion coeur, je m’en suis approchée, hypnothisée par cette incroyable couleur.

A peine l’avais-je effleurée que j’étais conquise par son velours ras, d’une douceur incroyable,

et par son prix, tout bonnement imbattable.

Et surtout, par cette couleur, tellement lumineuse au coeur de l’hiver …

Jupe Monoprix Enfant, rouge framboise dixit Biscotte (soldes A/H 2011 : 4 € – je sais, c’est une petite folie -),

Pull manche chauve-souris La Redoute (ancienne collection)

Chemise en chambray Monoprix (déjà vue ici), bottes Geronimo Free Lance (vues entre autres )

Chèche C&A, collants Somewhere, bonnet New Look et montre Casio (anciennes collections)

Rien de tel qu’une couleur qui claque pour faire oublier la grisaille de l’hiver, vous ne trouvez pas ?

Adieu lapin, chat …

… Et bonjour Dragon !;-)

Un peu en pointillé en ce moment sur ce blog pour cause de : vacances en décalé + période chargée au(x) travail(s) + séries addictives (Being Human et Braquo pour ne citer qu’elles) + rattrapage de bouquin (mini défi du mois : finir le 1er tome de Millenium – oui je sais, j’ai juste quelques siècles de retard – avant d’aller voir le film) + préparation des 4 ans – bouh !!! – de Petite Soeur (que nous fêtons 4 fois, histoire de faire simple) ; je me devais de vous faire un petit coucou pour vous souhaiter une excellente nouvelle année chinoise (du dragon donc), pleine de bonheur, santé et prospérité !

Avec l’arrivée en boutique, dans les catalogues et dans les magazines de la nouvelle collection, j’ai des envies de robes légères, de fleurs et de couleurs.

Mais les températures, même radoucies n’étant pas encore très favorables, je compose avec les superpositions.

Parka Kookaï, sous-pull Somewhere, gilet long Monoprix, robe – qui froisse – Les Aubaines de la Redoute

Bonnet New Look, bottes Jonak, ceinture Monoprix, créoles Moâ

Le tout acheté en soldes il y a plus ou moins longtemps !

Quant au compte-rendu de mes achats soldesques de cette saison (work in progress), je vous donne rendez-vous au prochain post !

Repérages

Réceptionné il y a 10 jours, le catalogue Printemps/Eté 2012 de La Redoute n’a pas connu le même sort que son prédécesseur. Alors que son compère de l’hiver a été boudé car livré en plein été indien, l’envie de chaleur et l’attraction de la belle saison m’ont fait épluché, sélectionné et corné bon nombre de pages à la recherche d’un bonhomme tout nu 😉, que je m’en vais vous dévoiler.

A un jour des soldes d’hiver, mes envies sont donc molletonnées, loose, colorées et confortables.


Slim bleu cobalt, gilet sans manches gris et short en crêpe groseille, le tout Athé Vanessa Bruno pour La Redoute

Pantalon fleuri 2Two, chino rose pétale et slim 7/8 mandarine La Redoute

Polo, tee-shirt court en coton bio et pull asymétrique (devant court et derrière long) en coton flammé


Pull 70 % soie, sweat bi-matière et pull court (je le veux en jaune mais l’orange brique me plaît bien aussi)

Sandales sabot, sandales bleu lagon et spartiates plates Mellow Yellow

Une wish-list dont je pourrais m’inspirer pour les soldes mais pas tout de suite car un tout autre programme m’attend.

Des indices ? J’ai fait l’acquisition en prévision de cet agréable contretemps,

d’un pantalon, d’un casque et d’un masque de … ???

Je vous souhaite un bon démarrage de soldes et attend un compte-rendu détaillé de vos craquages !

New Boots in !

Je vous fais un rapide post avant de filer en famille (et en TGV) voir la Tour Eiffel et Mickey pour ce long week-end de la Toussaint !

Un petit look plus automnal donc avec – hum- une nouvelle paire de bottines #incorrigible !

Trench court Uniqlo (from NY : hiiiiiii !), étole et top Athé de Vanessa Bruno (vus ici et ici), jeans enduit La Redoute (vu ici),

Ceinture Gap Homme, sac en cuir André (présenté ), bottines mystère et bijoux Moa et Réserve Naturelle

Allez, petite devinette : à votre avis, d’où viennent-elles ?

Bottines mystère en daim, hyper confortables et moquette pourrie du boulot

Je vous laisse réfléchir et vous souhaite un très bon week-end, plus ou moins prolongé mais bien mérité, j’en suis certaine !

Avoir du flare

Je me disais que cette mode de renommer des vêtements avec un nom jugé dépassé, par des noms trop hype, c’était vraiment snob.

Ca a commencé avec le legging qu’on appelait tout simplement « caleçon long » dans les années 90’s, le slim qu’on nommait « jeans élastique » voire « jeans serré » dans les années 80, le snood qui a remplacé d’une année sur l’autre le « col » (et « col cagoule » dans les années 80 aussi), et j’en oublie (et pourquoi pas remplacer le bonhomme Malabar par un bête chat noir pendant qu’on y est – ah non, ça c’est fait -).

Et puis j’ai constaté que faire un jeu de mots à deux balles avec « flare », c’était beaucoup plus facile qu’avec « patte d’eph ». 😉

Mais pour en revenir au coeur du sujet, le flare, moi, j’ai toujours aimé (ce qui veut dire qu’à un moment, et en toute logique, j’ai été démodée).

D’abord pour l’esprit 70’s, décennie de ma petite enfance.

Ensuite parce que j’aime bien le mouvement du tissu sur la jambe quand je marche (c’est grave docteur ?)

Et l’allure générale que donne cette coupe (à porter impérativement avec des talons).

Ce qui explique (enfin moi je trouve que c’est une bonne raison, mon Homme moins) que je totalise à ce jour une bonne demi-douzaine de « flare » (force est de constater que c’est beaucoup plus rapide à écrire que « pantalon pattes d’éph » ):

– un Mango (acheté en solde l’été dernier) vu ici

– un Gap, dans la série limitée 1969 que je ne crois pas vous avoir encore montré alors qu’il est dans ma garde-robe depuis plus d’un an.

– un Sandro, acheté il y a plus de 2 ans et qui a été la vedette de cet article-ci

– un La Redoute que vous allez découvrir aujourd’hui et que j’ai acheté en 2008

– et deux pièces vintage achetées au MMV  l’an dernier : le fameux en velours jaune et un en coton beige, tous les deux taille haute.

Pantalon patte d’eph vintage, blouson en cuir Kookaï

Chemise Chattawak troquée à Stéphanie lord du vide-dressing au Xème arrondissement,

Compensées Clarks, ceinture cuir Gap

Cabine Monoprix, encore et toujours !

Pantalon flare La Redoute (ancienne collection), top à lavallière Somewhere (A/H 2010-2011)

Chaussures compensées Minelli (au moins 5 ans d’âge) et ceinture Gap (au moins 8 ans d’âge)

Mon look du jour d’avant !

Pour ma part, la quête du flare n’aura donc pas lieu !

Et vous, z’avez du flare ?