Prendre un (pantalon) raccourci

Après le jeans cropped, voici une autre tendance à laquelle j’ai cédé : le pantalon large raccourci.

Alors c’est subtil car il ne s’agit pas d’une jupe culotte ni d’un pantalon 7/8 mais bien d’un pantalon « kick flare », c’est à dire un pantalon large plutôt taille haute, dont l’ourlet laisse apparaître la cheville voire une partie du mollet.

Pantalon raccourci Monoprix – collection actuellement soldée –

BO et collier Bala Boosté – collection A/H 2016 – 2017 soldée –

Blouson en cuir Kookaï vu ici et cardigan Comptoir des Cotonniers porté – anciennes collections soldées –

Teee-shirt Pablo Gérard Darel montré ici – cadeau de magazine –

Derbies Clarks vus – collection A/H 2016 – 2017 soldée –

Chèche Kookaï customisé  ici et ceinture Etam – anciennes collections –

Lunettes Pierre Eyewear – Contact Optique Brotteaux – 

Sac Pourchet vintage – seconde main –

Toute la subtilité de cette coupe, c’est qu’on ne doit pas penser qu’il s’agit d’un pantalon dont l’ourlet serait trop court, ni d’un pantalon de clown.

Même si pour ma part, je le trouve incroyablement agréable à porter, j’ai toujours un peu peur que les gens croient que « je vais aux fraises », autrement dit que mon ourlet est trop court, raté quoi 😉

Surtout quand il est porté avec des chaussures plates.

Du coup, je conseille d’arborer des chaussettes qui crient (façon de parler hein) : « c’est fait exprès, on est là pour être remarquées ».

Et d’opter pour un haut court et plutôt près du corps, pour élancer la silhouette qui est d’autant plus tassée si on mesure 1 m 60 voire moins 😉

La taille haute permet également de jouer sur les proportions buste / jambes, en plus d’être confortable.

Je suis particulièrement fan de sa couleur kaki,  très facile à marier ; et je pense qu’il va faire partie de mes basiques de cet été.

J’essaie de vous le remontrer très vite avec des talons !

Bonne (petite) semaine à vous 🙂

I’ve got the blouse

Cardigan long Monoprix vu ici  et bottines Comptoir des Cotonniers portées

Blouse Vero Moda 

– collections A/H 2017 soldées –

Jupe Mango Outlet 

Oui, je sais, niveau jeu de mot innovant, faudra repasser… Mais je m’en fiche, j’ai une blouse 😉

Pour le boulot, je suis souvent à la recherche de hauts un peu chics mais faciles à entretenir : sous une veste ou portés seuls, ils permettent de rendre une tenue plus habillée qu’un simple tee-shirt.

Durant les soldes, j’ai trouvé deux hauts de ce type dans une petite boutique multi-marques du 9ème, arrondissement où je bosse et que j’arpente sur le temps de ma pause déjeuner.

Ici je porte l’un deux, de la marque Vero Moda, avec une jupe shoppée sur le site de Mango Outlet. Alors que j’étais sur leur site pour tout autre chose (même pas pour moi en fait : je devais trouver des chaussures pour les Soeurs), un clic plus tard, ce modèle ultra soldé (9,90 €) s’est retrouvé dans mon panier : je ne sais pas ce qui s’est passé, vraiment 😉

Un peu asymétrique et frangée, cette jupe noire est tout à fait ce qu’il me fallait pour le travail : ni trop courte ni trop stricte.

Alors vous allez me dire que le prétexte du boulot a bon dos mais je vous assure que j’en avais besoin !

Je vous souhaite une belle semaine !

Un couic sans couac

Sans vouloir à tout prix suivre les tendances, j’aime bien me tenir informée et pourquoi pas les appliquer en les adaptant à mon style, comme pour la longueur midi.

La mode est depuis quelques saisons aux jeans « cropped », comprendre coupés à cru, sans ourlet et dégageant la cheville, en mode 7/8. J’aime bien cette longueur 7/8 mais ne faisant pas une taille « standard », les pantalons sensés arriver à la cheville, sur moi donnent juste l’impression que je porte un pantalon normal, en fait ;-). Du coup, je dois faire soit un ourlet, soit des revers pour obtenir la bonne longueur.

img_7951

Ce jeans Uniqlo m’avait été shoppé par une copine à Paris pour la modique somme de 10 €, il y a de ça déjà 5 ans … J’aimais bien sa couleur gris mastic mais il restait somme toute assez « classique » avec sa coupe droite, ce qui explique peut-être pourquoi je le portais assez peu au final.

img_4534

Un matin, sur un coup de tête, j’ai dégainé mes ciseaux et je l’ai coupé, à plat, en me disant que je ne risquais pas grand chose : prix d’achat / années x nombre de fois où il a été porté (c’est scientifique la mode).

img_7963

Il faut croire que j’ai été bien inspirée puisque cela lui donne un je ne sais quoi de plus rock, vous ne trouvez pas ? Et puis cela me permet de dévoiler mes bottines que je vous présentais ici. C’est peut-être un détail pour  vous mais pour moi, ça veut dire beaucoup m’a redonné envie de le porter plus souvent. Comme quoi, il suffit de pas grand chose…

img_7956

Enfin, nouveau venu suite aux soldes d’hiver, un gilet long noir Monoprix, il fait partie des basiques que je n’avais pas encore et qui a été largement porté depuis que je l’ai réceptionné : en laine et cachemire, il est d’une douceur et d’une chaleur incroyables.

img_7959

Avec lui, je renoue avec l’achat de vêtements en ligne, que j’avais un peu boudé depuis quelques années. Mais comme je ne trouvais pas ma taille en magasin alors qu’elle était disponible sur leur site, je me suis décidée, d’autant plus que la livraison et le retour sont gratuits. Et comme je sais que leurs hauts taillent plutôt grands, je n’ai pas hésité à prendre une taille 0 et j’ai bien fait !

img_7962

Manteau Cyrillus et ceinture Le Tanneur – seconde main –

Jeans et top Uniqlo (vu ici) – anciennes collections –

Gilet Monoprix, bottines Comptoir des Cotonniers et BO Bala Boosté

– collections A/H 2016 – 2017 soldées –

Sac vintage et lunettes Anne et Valentin

2 écharpes en 1 pour créer du volume

Passez une belle semaine et si vous avez des vacances, je vous souhaite d’en profiter à fond 🙂

Velours ras (le bol)

IMG_6237

Le manteau oversized est l’ami des looks avec veste

Bon, je pense que là, on aura fait le tour des looks avec ma veste en velours, dont vous devez faire une indigestion 😉

Pour ma part, je peux dire qu’il s’agit d’un achat coup de coeur bien exploité !

IMG_6246

Manteau Lola et sac Marc by Marc Jacobs  (from NY : 6 ans déjà !) – outlet –

Jeans New Look offert par la marque – ancienne collection – ceinture Le Tanneur – seconde main –

Pull marinière Monoprix – collection P/E 2015 soldée – boots Jonak – collection A/H 2015 soldée –

Collier COS déjà vu ici – collection A/H 2015 – et lunettes Anne&Valentin 

Mais avouez que ces derniers articles auront eu le mérite d’être assez exhaustifs quant à comment porter le blazer en velours ras, non ? Ou le blazer tout  court de façon générale.

IMG_6244

Avec l’arrivée du printemps, on peut presque envisager de le porter en veste de mi-saison, avec une grosse écharpe…

Pour le coup, j’ai opté pour une tenue plus casual, avec mon éternel jeans New Look (je cherche d’ailleurs son remplaçant depuis des années, je n’arrive pas à retrouver un délavage similaire) et une marinière Monoprix.

IMG_6250

Je n’avais pas eu l’occasion de la porter sur le blog, je l’ai achetée en soldes l’été dernier car même si j’ai déjà deux marinières « tee-shirt » (St James, en 2 tailles différentes), la version pull manquait à ma collection 😉

Plus sérieusement, celle-ci a des rayures qui commencent plus bas, ce qui dégage le cou je trouve… Bref, elle est très agréable et facile à porter, son achat a été largement rentabilisé vu le nombre de fois où je l’ai mise.

Quant à mes boots, vous les connaissez déjà, il s’agit pour le coup de mon achat listé des dernières soldes et pour lequel je n’ai aucun regret !

Bonne semaine à vous 🙂

Velours toujours

IMG_6180

Veste Caroll – collection A/H 2016 soldée – et manteau Lola (déjà vu très souvent) – outlet –

Col American Apparel présenté là – collection récurrente –

Bonnet Seeberger porté ici – Collection A/H 2013-2014 – 

Robe Hippie vue là – collection A/H 2014-2015 – et ceinture Monoprix – anc. collection soldée –

Body Princesse Tam Tam x Uniqlo (son jumeau blanc porté ici) – collection récurrente –

Bottes Jonak (portées régulièrement sur ce blog) – collection A/H 2013-2014 soldée –

Lunettes Anne et Valentin – Contact Optique Brotteaux

J’avais envie de vous faire une déclinaison de looks autour de ma toute nouvelle veste en velours Caroll. En étudiant le look de la dernière fois, j’ai trouvé que les chaussures plates associées au manteau mi-long avaient tendance à tasser la silhouette, du coup je pense qu’il faut privilégier des talons et/ou un manteau plus court (surtout quand on fait ma taille – hum -).

IMG_6179

 

Ici, j’ai décidé de porter la veste sur une robe, pour structurer la matière souple de celle-ci. Même si le velours la fait paraître brillante, la veste reste sobre : je me suis donc permis un imprimé fou-fou en-dessous, avec un rappel bleu marine sur le fond.

IMG_6188

 

On dit souvent qu’il ne faut pas mélanger plus de 3 couleurs pour avoir un rendu cohérent. Ici, la couleur orange est en résonance avec le cuir cognac de la ceinture et des bottes donc on peut dire que les 2 nuances comptent pour une couleur.

IMG_6185

Dans l’idéal, j’aurais aimé des collants bleu marine voire noirs fins car plus discrets mais je n’avais que les gris clair sous la main…

Je trouve le rendu plus « léger » que dans le look précédent et surtout, je me sens beaucoup plus à l’aise dans cette tenue, ce qui, vous l’aurez compris, commence à devenir mon credo dans le choix de mes vêtements.

IMG_6189

J’ai aussi tenté avec ma robe Iro, qui a du bleu marine également et ça marche très bien aussi, ce qui me fait dire que l’association veste structurée / robe fluide fonctionne  à tous les coups : pour rappel ces précédents looks avec mon blazer noir ou ma veste en jeans.

Bon début de semaine à vous et à très vite pour le look suivant !

 

Avec des trous plus grands pour les bras…

N’empêche que je l’aime beaucoup, moi, ce gilet ! Je l’avais déniché en fin de soldes d’été chez Kookaï en 2013 et j’avais craqué pour sa maille et ses couleurs.

Echarpe Becksondergaard, lunettes Pierre Eyewear

Gilet Kookaï et tee-shirt Monoprix – anciennes collections soldées -, chemise en jeans M by Mosquito – collection P/E 2014 –

Jean (anciennement) enduit La Redoute et sac en cuir Nat&Nin – anciennes collections –

 et ceinture vintage – brocante de l’avenue Jean Jaurès –

Le seul hic, c’est que cette maille – épaisse-, associée à des manches kimono 3/4 m’empêchait de le porter sous un manteau : ça coinçait un peu (beaucoup) au niveau des bras #Bibendaum ;-). Du coup, en version hiver, je ne pouvais le porter qu’avec mon poncho, ce qui réduisait un peu le champ des possibles.

 Alors qu’avec ce printemps aux températures un peu fraîches le matin, il est tout à fait adapté, et pas que pour sortir les poubelles 😉

 Hormis le chèche, trouvé dans la même boutique que ma jupe Diabless pour 40 € les 2 articles (THE bonne affaire quand on voit comme je l’ai porté depuis son achat – même si c’est la première fois qu’il apparaît ici -), rien de neuf dans ce look.

Je pense que la pièce la plus récente, ce sont mes lunettes, et juste après vient ma chemise en jeans, que vous avez déjà vue , ici ou encore (et j’en oublie). Pour le reste, le top a bien 3 ans, le pantalon 4 ans et le sac 6 ans. Mais la palme revient à mes Converses Chuck Taylor qui sont définitivement mon modèle de baskets préférées de tous les temps, en version basse comme haute et que je dois porter depuis 10 ans (pour celles-ci car il y a une paire que j’ai depuis 20 ans…)

Je crois que c’est ce qui me plaît le plus dans les looks que je compose : trouver de nouvelles associations de pièces présentes dans ma garde-robe depuis un moment… Un revers à un pantalon, un gilet d’hiver transformé en veste de mi-saison, etc, sont autant d’astuces qui donnent l’impression d’avoir de nouveaux vêtements, à moindre frais 😉

Look de rentrée

Coucou, me revoilou !

Non je ne suis pas restée bloquée en Bretagne, je faisais face à l’ouragan qu’est la rentrée, où, comme vous le savez, on se prend en pleine face les nouveaux emplois du temps, la reprise du travail, les enfants à caler sur le (nouveau) rythme de l’école, les inscriptions de toute la famille aux activités diverses et variées. Comme si ce n’était pas suffisant, j’ai décidé qu’une grosse pharyngite doublée d’une bonne sinusite ne serait pas de trop… Résultat : j’ai vécu dans une sorte de brouillard pendant 10 jours, sans avoir la force de reprendre le chemin de mon clavier pour vous écrire.

Depuis hier, ça va beaucoup mieux  (les antibiotiques, c’est peut-être pas automatique mais c’est magique ;-)) et je peux enfin publier mon article de rentrée !

Look de rentrée 1

Veste en jeans Zara Kids – vieille comme le monde -, ceinture Somewhere – ancienne collection –

Pull Monoprix et jupe Somewhere (portée ici) – collection P/E 2014 soldée –

Foulard Pièces – collection P/E 2013 -, chaussures Bocage – collection P/E 2014 (bien) soldée –

Sac Pourchet vintage, bracelets d’été

Je ne sais pas chez vous mais à Lyon, il n’a pas fait aussi beau et chaud de tout l’été que depuis début Septembre : même si le matin, il fait un peu frais, dès 10 h 00, c’est grand soleil et températures flirtant avec les 28/29 °C.

Du coup, c’est un peu difficile de plonger dans les (plus si) nouvelles collections et pour ma part, j’ai beaucoup de mal à enfiler un pantalon et des chaussures fermées pour l’instant, sous prétexte qu’on est en Septembre.

 Look de rentrée 2

Le look que je vous présente ici est un bon compromis entre la nécessité de reprendre le chemin des bureaux avec une tenue appropriée et l’envie de profiter de la météo pour exhiber son bronzage si durement gagné cet été.

 

Le pull que je porte est le jumeau de celui que je vous présentais ici : léger et très facile à associer, je ne vous refais pas l’article, il est vraiment agréable à porter et tombe bien.

La jupe, vous l’aviez déjà vue : elle est idéale pour le bureau en cette saison, avec ses très appréciables poches et son coton tout doux.

Chaussures Bocage

La nouveauté, ce sont les chaussures : dénichées en toute fin de soldes chez Bocage, ces petites merveilles en cuir et fabriquées en France m’ont coûté en tout et pour tout 35 € !

Je suis fan de cette hauteur de talon, parfaite pour élancer un peu la jambe et trotter toute la journée sans avoir envie de se couper les pieds le soir 😉

J’espère que pour vous la rentrée s’est bien passée et vous dis à très vite pour du look, des photos de vacances et un peu de DIY !

Alerte orange de niveau 2

Cette année, les soldes privés m’ont emballée. J’avais déjà trouvé que cet hiver, les offres étaient vraiment intéressantes d’entrée de jeu et l’impression s’est confirmée cette saison : des réductions à -50%, de chouettes pièces qui allaient bien coller aussi pour la rentrée …

Hormis les robes de chez Mango (et quelques bricoles par ci par là – quand même, hein, on se refait pas -), j’avais déjà largement trouvé mon bonheur avant la date officielle : rappelez-vous ma jupe noire et même ma chemise en jeans.

Jeans SomewherePull et ballerines Monoprix – collection P/E 2014 actuellement soldée –

Jeans Somewhere – ancienne collection – déjà vu

Ceinture en cuir Etam et sac en cuir André – anciennes collections –

Lunettes Anne et Valentin et bracelets H&M (très très vieux)

Ce pull en coton très léger de chez Monoprix par exemple, à la couleur néon bien pêchue, a été embarqué sans hésitation avec son frérot en gris perle.

Détails pull MonoprixJ’adore ce changement de matière subtil avec ce fil doré dans le tissage des manches…

Ballerines Monoprix

Idem pour ces ballerines babies, top raccord avec mes lunettes, et dont le cuir très souple est parfait pour trotter toute la journée.

 

A – 50 %, il n’y avait aucune hésitation à avoir.

Quand les articles sont encore bien rangés, avec du choix au niveau des tailles, il est quand même plus agréable de « faire » les soldes, vous ne trouvez pas ?

Bon début de semaine à vous, sous la pluie pour les lyonnais 😦

Caprice des cieux

 

Alors ce n’est pas parce qu’on a un temps de rentrée en cette première semaine de vacances scolaires, qu’il faut se laisser abattre !

L'envol du cygne

C’est d’abord l’occasion de ressortir mon trench Burberry vintage, dont j’ai quand même peu profité jusqu’à présent et qui est parfait pour affronter le léger rafraîchissement des températures.

Débardeur MonoprixTrench Burberry et ceinture vintage, sac en cuir André – vu pour la première fois

Jeans New Look – vu ici – et baskets Asics modèle Tiger

Débardeur en lin Monoprix et chemise en jeans M by Mosquitos – collections actuellement soldées –

Lunettes Anne et Valentin, BO La Halle

Ensuite, rien n’empêche de continuer à porter des tee-shirts légers, comme ce débardeur ci-contre, dégotté en soldes privés chez Monoprix. C’est quasiment le même que celui-ci, que j’adore, dans une couleur beaucoup plus vive, ce qui n’est pas plus mal pour égayer ces journées estivales anormalement grises.

 

Cela fait un petit moment que les magazines de mode nous soufflent que la tendance est au total look jeans.

Chemise en jeans

J’avoue que j’ai toujours eu un peu de mal avec le fait d’associer une chemise en jeans avec un jeans, il y a un côté un peu trop « propret » peut-être et surtout « monochrome-mais pas vraiment » que je n’assume pas.

Du coup, en la portant ouverte sur le débardeur, un peu comme une veste, je trouve que ça passe mieux. Petite joueuse, moi ? Parfois, oui mais mieux vaut ne pas suivre les diktats de la mode à la lettre si on n’est pas à l’aise avec et les détourner à sa façon.

 

En ce moment, quand je ne suis pas en sandales, je dégaine les baskets. Après les Converses, les André dorées, et les runnings Le Coq Sportif, voici les Tiger de chez Asics, que j’ai en plusieurs coloris depuis quelques années maintenant puisque je suis tombée dedans à la sortie du film Kill Bill (I).

 

Je ne les avais pas trouvé en jaune comme celles d’Uma mais en blanc, en rose vif et en rose pâle. Quand on aime on ne compte pas, hein 😉

Ces baskets sont d’un confort absolu, assez fines (pour des baskets s’entend) et inusables : 11 ans quand même !

 

Crédit photos Julie Biscotte

 

Rien à voir

Cela faisait quelque temps que je cherchais un manteau un peu plus léger que mon éternelle parka et plus casual que celui-ci. C’est en voyant cet article chez Frieda que je me suis dit qu’un duffle-coat pourrait tout à fait remplir cette fonction. C’est donc avec ravissement que j’ai mis la main sur celui-ci, contenant 70 % de laine et soldé à 39,99 € au lieu de 139,99 €. A ce prix-là, j’aurais eu tort de m’en priver, non ?

Duffle-coat Zara ouvertAvec des poches ventrales en plus (je ne vous avais jamais parlé de ma passion pour les poches ventrales ?) !

Et avec ce printemps bien en avance, il convient tout à fait aux températures un peu plus fraîches du matin et du soir.

Pull MonoprixQuant au pull, vous conviendrez qu’il n’a RIEN A VOIR avec celui que je vous montrais ici ;-).

J’avoue, j’ai longuement hésité entre les deux pour finalement les embarquer  en me disant que je laisserai l’Homme trancher, quitte à ramener celui qui n’aurait pas retenu ses faveurs.

Et bien figurez-vous que c’est lui qui m’a dit de garder les deux : avec une telle validation, je ne pouvais que succomber !

 

Détails pull Monoprix

Duffle-coat Zara, pull Monoprix – collection soldée A/H 2013-2014 –

Boots Somewhere déjà vues et chemise Levi’s présentée ici

Pantalon H&M – vu ici – et sac Marc by Marc Jacobs – from NY (hiiii)

Col American Apparel porté , lunettes Anne et Valentin et vernis Sephora

Merci à Biscotte pour les photos !

Outre le fait que ce jour-là est à marquer d’une pierre blanche (j’attends encore celui où il m’incitera à acheter des chaussures – hors de ski s’entend -), le rendu est vraiment différent (si si, je vous assure) en terme de maille et de coupe : rien à voir donc ;-).

Je vous souhaite un excellent week-end et vous dis à très vite pour du concours (et du beau).