Tête d’Or

Tee-shirt Grain de MaliceEn bonne lyonnaise que je suis, difficile d’appeler cet article autrement, même si les photos ont été prises dans le 1er arrondissement !

Je vous présente ici une tenue pour le bureau adaptée au climat actuel par chez nous, à savoir frisquet le matin et parfois bien chaud l’après-midi (et on ne va pas s’en plaindre).

Tête d'Or

Blazer Zara, slim New Look et sac André – anciennes collections et déjà vus de nombreuses fois sur ce blog –

Boots Jonak et tee-shirt Grain de malice – collections soldées P/E 2013 –

Ceinture Longchamp vintage, lunettes Anne et Valentin

Keffieh et créoles – cadeaux d’anniversaire : merci Sophie et l’Homme –

Quelques nouveautés par ici, avec mes nouvelles bottines Jonak que j’adore (comme toutes les autres me direz-vous), guettées pendant les soldes et pour lesquelles j’ai pu bénéficier d’un -30%. A la recherche d’une paire pour remplacer celles-ci, je suis ravie de mon acquisition : elles vont revenir souvent par ici, c’est certain !

 

Alors, ce tee-shirt qui a donné son titre à ce post, vient tout juste de rejoindre ma garde-robe, et provient d’une enseigne que je ne connaissais pas : Grain de Malice.

 

Un tout petit prix (7 €) pour du 100% lin, une coupe agréable et un graphisme qui m’a bien plu, pour rester dans la veine du doré que j’aime bien porter en ce moment.

Pour le reste, vous reconnaissez mes basiques : blazer noir (pour qui je cherche un remplaçant car il commence à fatiguer) et slim New Look.

Tenue sans keffieh

Bon mercredi au soleil à vous !

Publicités

Something blue, something old

Avec mon déménagement professionnel dans Lyon intra-muros (pour mon plus grand bonheur) s’achève 2 ans de shootings dans un cadre bucolique. Vous ne devriez donc plus voir de looks dans un cadre boisé comme ici, ou encore ici ou tout du moins de façon aussi récurrente qu’avant !

Je commence donc cette nouvelle ère avec mon look de vendredi dernier, où mon envie de friday wear a  été freinée par des contraintes de rendez-vous professionnels.
Du coup j’ai mixé des pièces cools avec d’autres plus chics pour un résultat qui me correspond bien.

Veste blanche

Mon fameux blazer blanc est ici associé à un débardeur déniché chez Zara à 2 € (vive les fins de soldes !) il y a de ça déjà plusieurs années, et qui en taille M assume bien son côté loose.

J’étrenne également mes escarpins vintage Valentino dégottés à ma dernière vente privée et dont j’adore la découpe, très épurée et rétro. A peine 30 € pour une paire de chaussures vintage de marque, c’est une affaire que je ne pouvais décemment pas laisser passer ;-).

Escarpins Valentino vintage

La seule nouveauté dans mon dressing, et qui n’en n’est pas vraiment une, c’est la ceinture en cuir que j’ai achetée 2 € à la Brocante de l’avenue Jean Jaurès, début Juin (et oui, cela devient une habitude chez moi, d’acheter des ceintures à 2 € sur les vide-greniers du 7ème).

Blazer Mango (déjà vu ), jeans New Look – ancienne collection -, débardeur en lin Zara – vieux -,

 Escarpins Valentino vintage, ceinture en cuir chinée

Collier masque Noémie Pichon, bracelets chinés, lunettes Anne et Valentin

C’est finalement encore un look 100% recyclé que je vous présente là, ce qui n’est pas pour me déplaire !

Simple et funky

On a toutes dans nos garde-robes, une pièce qui nous sauve les jours où on n’a pas envie de se casser la tête. Ca peut-être une paire de chaussures, un accessoire ou un top, qui à eux-seuls, donnent le ton d’une tenue.

Tel est le cas pour ce top WESC, acheté aux soldes d’hiver il y a 2 ans, et que je n’avais pas encore eu l’occasion de vous montrer porté.

Top WESC – collection A/H 2008/2009 –

Slim New Look (déjà vu ici), blouson en cuir Kookaï et ceinture Gap – anciennes collections –

Boots Somewhere – collection P/E 2011 –

Montre Casio (déjà vue ici)

Pour l’avoir porté et reporté depuis son achat, pour m’avoir sauvé la mise les matins de « panne » d’inspiration vestimentaire, pour faire chic sans être apprêtée, simple et funky, il méritait son post de gloire. Il fait partie de ces tops faciles à vivre au quotidien mais qui font leur petit effet, grâce à quelques détails qui font toute la différence.

Pour celui-ci, outre le drapé-capuche assez original, c’est la matière, à la fois fluide et lourde qui donne ce joli rendu et qui le rend très agréable à porter.

Et en bonus, une petite démonstration avec la capuche #blogdel’extrême

Et vous, avez-vous des pièces sauveuses de tenue ?

La quête du manteau : suite et fin (ou comment je me suis retrouvée avec une nouvelle paire de bottes)

Si vous pensez que je suis irrécupérable, vous avez bien raison, attendez de lire mon explication qui tient parfaitement la route, si si, je vous assure.

J’étais donc partie pour me trouver, rappelez-vous, un bon basique intemporel en matière de manteau et j’avais fait une petite sélection que vous aviez jugée fort sympathique.

Il ne me restait plus qu’à essayer quelques modèles avant de faire mon choix.

Mais mon chemin a croisé ce manteau et plus rien n’a eu d’importance : au premier regard, il m’a fait oublier tous les autres (oui, c’est bien d’un manteau dont je parle).

Ce manteau redingote répond parfaitement à tous les critères que je m’étais fixé : noir, coupe impeccable et originale (matez la doublure), 80 % de laine et à la bonne longueur une fois la retoucheuse passée par là (je vous rappelle que malgré mes deux grandes jambes élancées, je ne dépasse pas vraiment le mètre 60 et qu’un manteau trop long, ça tasse).

Et cherry on the cake, il vient de chez Kookaï, ce qui veut dire que le prix est divisé par deux pour une qualité qui vaut largement celle de celui de Maje ou The Kooples.

Manteau Kookaï (collection actuelle), robe New Look Limited Edition, snood Monoprix (collection actuelle),

Blouson en jeans Zara Kid, gilet Gap et ceinture Cacharel (vieilles, très vieilles collections)

Du coup, j’ai pu m’offrir ces bottes cavalières noires, dénichées à une vente privée de chaussures vintage neuves  : un autre basique intemporel s’il en est !

Bottes Accessoire Diffusion (neuves d’époque), mitaines cadeau Somewhere

Crédit photos P’tit Frère

Quand je vous disais que j’avais une bonne explication ! 😉

Look de tous les jours de la semaine dernière (à peu de chose près)

Difficile de poster des looks par ici depuis quelques temps…

Il faut dire que j’essaie un tant soit peu de vous montrer mes tenues quotidiennes, testées et approuvées par la vie avec les soeurs, les transports en commun et les kilomètres parcourus à pieds, et non pas une sélection de tenues portées bien à l’abri dans mon appartement mais impratiquables dans la vraie vie (avec de la vraie neige dedans si vous voyez ce que je veux dire).

Météo horrible + manque de luminosité  = grosse flemme + envie de se balader en combinaison de ski avec un plaid en polaire sur la tête à longueur de journée.

 

Presque 30 cm de neige en 24 heures

Et pour affronter le froid et la neige, je privilégie la facilité et le confort. Et qui dit facilité et confort dit chaussures plates (et de préférence imperméables et à crampons) et jeans.

Et un bon pull bien chaud pour couronner le tout.

Et par conséquent pas de quoi faire des billets de modasses donc.

Mais comme je voulais vous montrer ma dernière acquisition (ouf, sauvée, je suis toujours une modasse) aka un pull en cachemire gris (qui se révèle être une excellente acquisition vu l’hiver qui s’annonce), voici mon look de tous les jours de la semaine dernière, à quelques variantes près : genre d’un jour à l’autre, je rajoutais un col roulé voire un gilet, un truc de dingue 😉

Jeans New Look (P/E 2010), pull en cachemire Somewhere (collection actuelle), body (qu’on ne voit pas) Monoprix (P/E 2010), Doc Marten’s (les meilleures chaussures pour lutter contre les glissades et qui ne craignent ni la neige, ni le sel) snood et chaussettes Monoprix très hautes (qu’on ne voit pas non plus mais qui sont à mes jambes ce que mon snood est à mon cou : indispensables !)

J’en profite pour vous présenter les derniers venus dans mon étagère à bijoux : je vous avais dit que j’étais dans une vague de bijoux dorés en ce moment et bien ça continue avec mes dernières trouvailles :

Montre Eldor Genève vintage (dégottée aux Puces du Canal pour 5 €) et collier noeud Camaïeu (acheté à -50% pendant les derniers 10 jours Camaïeu)

Mais les températures se sont radoucies, j’ai fait une razzia de collants bien épais et de tops Thermolactyl (ceux qui savent de quoi je parle sont priés de se dénoncer), une bonne cure de vitamine C et je vous promets de revenir avec du look 100 % chaleur garantie pour affronter l’hiver en mode « je suis une vraie modasse ».

Et vous, quel est votre tenue de combat pour affronter le froid ?

Rechute

Robe New Look, body en dentelle Princesse Tam Tam

Au détour d’un rayon chez New Look, mon regard a été attiré par ses motifs. Sa coupe originale et son prix ont fini de me convaincre (sacrés Good Prices) et lorsque j’ai vu qu’il n’en restait qu’une et qu’elle était dans ma taille, j’ai su que j’étais perdue.

Cardigan H&M, bottes Jonak (très anciennes collections)

Non je n’en avais pas besoin (on a toujours besoin d’une jolie robe, non ?).

Oui, c’est une robe légère et nous arrivons dans l’hiver (mais avec plein de couches superposées, ça le fait, non ?).

Veste en jeans Zara Kid et étole Athé Vanessa Bruno

Crédit photos P’tit Frère

Alors que je pensais être entrée dans une ère de diète (et fière de l’être), il a suffit d’un bout de tissu (fluide et vaporeux le tissu) et d’une réduction (plus de 50 % quand même) pour me faire tourner la tête.

Aucune volonté ? Peut-être. Mais tant qu’à rechuter, autant le faire au bon moment.

Car les soldes flottants sont clairement là : outre les Galeries Lafayette (et donc le Printemps) et Minelli dont je vous parlais dernièrement, Somewhere, San Marina, Bata et Camaïeu (et j’en oublie) ont rejoint le bataillon des enseignes tentatrices.

A ce sujet, Gap lance une opération -30 % sur toute la collection du 8 au 13 Novembre. Pour en profiter, c’est ici.

Du coup, pour me repentir (et exclusivement pour cela), je vais aller ce week-end, comme l’an dernier, à la traditionnelle vente-évènement du Foyer Notre Dame des Sans-Abris, qui a lieu au Palais Omnisports de Gerland : histoire d’acheter en faisant une bonne action.

L’entrée est à 2 euros Samedi et gratuite Dimanche : si vous voulez en savoir plus, c’est !

Bon week-end à vous !

Je ne résiste pas à l’envie de vous poster une photo avec mon sac Marc Jacobs (from NY !!!)

qui s’accorde si bien avec mes bottes 😉

Voilà l’été

Sur le papier, tout du moins.

Après le printemps inexistant que nous venons de vivre, il va sans dire que le timide soleil de ce premier jour de l’été et le vent glacial qui l’accompagne ne nous donne pas vraiment l’espoir (et encore moins l’envie) de sortir les doigts de pieds et d’étrenner notre robe à bretelles.

Mais je garde espoir (faut bien) et histoire de patienter un peu, j’avais envie de partager avec vous quelques photos de Petit Frère faites avec un Pentax argentique : l’occasion de vous présenter quelques acquisitions que vous n’aviez pas encore vues (du moins portées).

Tout d’abord deux pièces de chez New Look, acquises grâce au bon d’achat remis lors de la soirée de lancement :

Top avec broderies et jeans slim New Look, sandales Somewhere (collections actuelles), sac Topshop, veste H&M, montre Casio

Le jeans existait pile poil dans ma longueur de jambes, et ça, c’est top, mais par contre il dégorge un max donc bien le laver avant de le porter si vous ne voulez pas teinter de bleu tout ce que vous touchez.

J’ai aussi pris des ballerines à trous crème et des barrettes à fleurs, que je vous montrerai une prochaine fois.

Enfin, voici le tee-shirt vintage dégotté à New-York chez Beacon’s Closet (en vrai, il est jaune avec des écritures rouges).

Pour ceux qui se demanderaient, je suis en train de regarder une diapo !

Crédit photo Petit Frère

Bonne fête de la musique à tous !

En Mai, achète ce qu’il te plaît (bons plans inside !)

Comme vous le savez, après H&M (il y a de cela quelques années maintenant, je devais m’exiler à Lille ou à Dijon pour shopper les pièces du suédois désormais plus que bien implanté à Lyon),  et Mango (après un sevrage de plus de 10 ans, voilà le retour tant attendu de l’autre espagnol), c’est au tour de New Look, géant de la fringue anglaise (les grenobloises vont enfin arrêter de nous narguer, non mais oh !) d’ouvrir ses 1100 m²  (le plus grand de France avec celui des Halles à Paris) dans l’extension du centre commercial de la Part-Dieu.

Du coup, si vous voulez shopper en Vie-Aïe-Pie dès ce soir, vous pouvez imprimer le petit bon juste là, qui sera votre sésame pour découvrir ce temple de la mode sans avoir à attendre demain (trop nul).

VIP VIP VIP : HOURRA !

Alors les Anglais ne débarquent  (hi hi hi) pas tout seuls le 4 Mai : parmi les marques non encore présentes à Lyon, on pourra y trouver WE (encore des Anglais, moins funky mais on y trouve de bons basiques),Via Uno (comme si les 5000 paires de pompes proposées par New Look ne suffisaient pas), Graine d’Intérieur (j’ai hâte de découvrir ce magasin qui propose de la déco tendance), Calezedonia (de l’underwear italien sympatoche pour toute la famille).

Ensuite, des enseignes déjà présentes en Presqu’ïle vont rejoindre la Part-Dieu, comme Monoprix et Planète Saturn.

Pour fêter dignement cette extension de 15000 m² et l’ouverture des 25 boutiques supplémentaires, la Part-Dieu propose un chéquier offrant des avantages divers et variés du 4 au 22 Mai.

Plus qu’à télécharger des réductions et en avant Guingamp !

Allez, on se voit ce soir ?

Fromage et Miss Shoes

Sois belle (en New Look) et Têtedoie !

Comment refuser une invitation à la soirée de lancement du magasin New Look à Lyon (enfin !!!), surtout lorsqu’on sait qu’elle aura lieu dans le nouveau repaire du chef étoilé Christian Têtedoie, sur le site de l’Antiquaille ?

Eh ben on ne la refuse pas et on profite !

Des blogueuses présentes d’abord : Margaux de Barock’n Roll, Camille d’Essayage, Stéphanie de Carnets de mode, Kat de Cheap but Chic, Aurélie de Fashionly’s Box, Fromage de Fromage&Dessert, Ness de In the mood for mode, Kaamiye, May et Marie de Ma-Line, et Stéphanie de Miss Shoes Looks like you.

De bas en haut, les chaussures de : Myrtille, Kaamiye, Ness, Miss Shoes, Camdess et Aurélie

De la nourriture aussi agréable à l’oeil qu’aux papilles

Ma sélection de mises en bouche sucrées

Union Jack de macarons et crème flambée à la vanille

De la déco

Pop conceptuelle vs désign épuré

De la vue surtout

New Look sur la ville

On ne s'en lasse pas ...

Et de la fringue

Silhouette de gauche : Limited Edition et silhouette de droite : Teen Spirit

Seul bémol à ce sujet : j’aurais aimé palper le textile et voir beaucoup plus de jolies chaussures choses que ce qui nous a été présentés.

Surtout quand on sait que 5000 paires de chaussures et 4500 accessoires nous attendent, sans compter les collections renouvelées toutes les 6 semaines, les gammes Tall (pour les femmes de plus de 1,75 m) et Inspire (pour les tailles du 44 au 56).

J’avoue donc être restée sur ma faim.

Mais bon, il n’y a pas trop longtemps à patienter : rendez-vous le 4 Mai à la Part-Dieu pour découvrir ces 1100 m² sur 2 étages.

En tout cas, du 12 au 22 Mai (les Mercredis et Samedis), des flyers seront distribués dans toute la ville et vous permettront peut-être, par le biais d’un code secret que vous entrerez dans un des distributeurs automatiques de chaussures (dingue, non ?) installés très certainement rue de la Ré (« LA rue incontournable des fashionistas de Lyon »), de gagner une paire de chaussures New Look.

Si vous gagnez, vous me racontez, hein ?

Nous sommes toutes reparties avec un petit souvenir :

Chaussure en chocolat et son coeur de guimauves

En tout cas, moi, si je veux porter des shoes New Look, faut que je retrouve l’usage de mes pieds (chaussés de mes sandales Erotokritos), qui ont grandement souffert d’avoir descendu par deux fois (mais pourquoi les deux soirées incontournables du mois ont-elles lieu le même soir ?) la colline de Fourvière  : merci Camille 😉 !