C’est marqué dessus !

Cet article risque de vous révéler ma prochaine destination de vacances, je vous aurai prévenu(e)s !

Bon alors ça fait un bail que je n’étais pas revenue par ici, alors que j’ai des tas d’articles en retard… Mais le temps me manque en ce moment, d’autant plus que je suis justement en train de préparer ce fameux voyage 😉

Je me dépêche de poster ces photos qui commencent à dater, car même si la fraîcheur joue les prolongations, les températures de saison ne vont pas tarder à arriver et ma tenue risque d’être complètement décalée !

J’ai trouvé ce sweat chez Frip’Attitude alors que j’étais en train de chercher des tops pour Grande Soeur. L’inscription m’a fait sourire car nous partons cet été en road trip sur la côte Est des Etats-Unis et Boston est justement une de nos destinations.  Je l’ai vu comme un signe du destin et ne pouvais donc que l’embarquer !

Il se trouve qu’il est aussi très doux et confortable, ce qui ne gâche rien.

Il vient ici compléter un look sporty chic que j’affectionne particulièrement pour son côté féminin et confort.

J’aime bien le rendu très cool apporté par les baskets et le sweat à une jupe crayon somme toute assez classique.

En tout cas, maintenant que vous connaissez ma prochaine destination de vacances, je suis preneuse de vos bons plans pour le voyage !

 

Sweat-Shirt Boston et jupe denim portée là – seconde main –

Col COS présenté ici – collection récurrente –

Stan Smith survivor 

Sac Galerie Lafayette collection vu – collection P/E 2018 soldée –

Publicités

Question d’équilibre

Que vois-je ? Je n’ai pas posté de look par ici depuis l’an dernier ?

Sans rire, entre le froid et le temps qui court, court, je crois bien que cela doit faire 2 mois…

Il faut avouer que prendre des photos avec 3 couches de vêtements, c’est pas simple : faut vraiment être motivée et se faire à l’idée de se retrouver sans manteau par un temps loin d’être clément.

Alors je trouve des moyens de diversion, entre les voeux et les débriefs de voyage, j’arrive presque à faire oublier les posts sur les tenues ;-).

Et puis il faut dire que de la vraie nouveauté, il n’y en a plus beaucoup par ici… A part un jeans taille haute et une ceinture chez Gap, à l’automne, et que je n’ai pas encore pu shooter même si je les porte très très souvent, je n’ai pas grand chose à vous faire découvrir, surtout que j’ai été très sage pour les soldes pour l’instant

La jupe que je présente ici, je l’ai achetée en même temps que le col de chemise que je vous présentais , soit à la rentrée de Septembre.

Il faut dire que dans mon optique d’achat « raisonné », cette jupe dénote un peu : elle est neuve, même pas fabriquée en Europe, et pas vraiment basique. Et par-dessus le marché, à peine soldée : – 10 %… C’est qu’elle aurait tous les défauts dites-donc 😉

Vous le savez, j’achète de plus en plus rarement des vêtements neufs et encore moins au prix fort, mais voilà, j’avoue, là j’ai craqué pour le velours côtelé de cette mini à l’esprit revival 70’s. J’aurais pu attendre sagement les soldes et l’avoir à -50% mais son prix n’était pas prohibitif (40 €). Je savais également qu’avec sa coupe, elle allait être facile à associer.

Et je l’ai portée assez régulièrement cet hiver, aussi bien au bureau que le week-end. Elle a l’avantage de très bien passer, aussi bien en mode taf que détente. Le jour du shooting, j’étais au bureau, sans rendez-vous important à la clé. Mais j’ai déjà testé avec une veste et un top un peu habillé tout comme avec des collants de couleur et un gros pull en mailles : elle est nickel !

En hiver, j’ai tendance à privilégier les jupes ou les robes, que je porte avec des collants bien denses (ici, c’est du 50 deniers de chez Wolford), des sous-vêtements techniques (mes fameux bodies Princesse Tam Tam Heattech) et des matières bien chaudes (du cachemire pour le pull, de la laine pour le caban). J’ai beaucoup plus chaud comme ça qu’en jeans ou en pantalon.

Si on fait le tour de ma tenue, j’ai 2 pièces de seconde main (le caban et les bottes – qui sont plutôt des dead-stocks mais on va pas chipoter), et 2 pièces achetées neuves (le pull – qui a 2 ans – et la jupe) : moi je dis, ça s’équilibre, non ? 😉

Jupe COS – collection actuellement soldée –

Caban Cyrillus porté ici – seconde main 2016 –

Bottes Accessoire Diffusion présentées – dead stock 2010 –

Pull Princesse Tam Tam vu ici – collection A-H 2017 soldée –

Sac Galeries Lafayette porté – collection P-E 2018 soldée –

Arrête de courir après ton destin comme un cheval sauvage

Si y a pas de la référence, là ! Bon, ce titre très long n’a rien à voir avec le contenu de l’article mais avec une Mustang en copine de shooting, cette réplique m’est apparue comme une évidence 😉

Les fans de Dirty Dancing risque d’être déçus, le parallèle s’arrête là puisqu’on va parler fringues : ça faisait longtemps !

Les ventes du FNDSA et moi, c’est une longue histoire. Car non contente d’y aller régulièrement pour dénicher des babioles plutôt que de les acheter neuves (je travaille juste en face du Bric à Brac de Vaise, c’est quand même un signe, non ?), je ne manque quasiment jamais leur grande vente d’automne, au Palais des Sports de Gerland.

J’y ai trouvé des tas de trésors : du carré Hermès à l’imper Burberry, du jeans Levi’s au caban Cyrillus, et j’en oublie.

Cette fois-ci, j’ai déniché un chouette pantalon à carreaux de la marque Kookaï, quasiment neuf (il y avait même encore l’étiquette anti-vol à l’intérieur).

Vous avez dû remarquer que c’est la tendance forte de cet hiver et qu’on retrouve le carreaux partout, et à fortiori sur les pantalons. Celui-ci a des reflets irisés grâce à un fil argenté qui se mélange aux carreaux. Cela apporte un petit côté fantaisiste à une coupe et un motif somme toute assez classiques.

Ce look est également l’occasion de vous présenter mon col amovible COS, shoppé à -10 % lors de l’ouverture de la boutique lyonnaise, en Septembre dernier. C’est une mini-réduction mais il faut savoir que ce produit n’est jamais soldé puisqu’il fait partie de leurs basiques récurrents.

Pour celles (et ceux) qui ne connaissent pas le principe, il s’agit d’une sorte de plastron qui permet d’avoir un col de chemise qui dépasse de son pull… sans la chemise. Un système permet de resserrer les brides sur les côté, pour ajuster à son torse.

L’intérêt principal, en ce qui me concerne, c’est qu’avec des pulls près du corps, je ne me retrouve pas engoncée avec l’épaisseur et / ou les plis d’une chemise. Idem avec une robe pour la pimper un peu. J’aime bien le petit côté preppy qu’il apporte à la tenue.

Enfin, je n’avais pas encore eu l’occasion de vous montrer le caban court en néoprène que j’ai trouvé en toutes fins de soldes chez Monoprix (20€). Sa matière un peu futuriste en fait le parfait allié de cette saison : suffisamment chaude grâce à la densité de sa maille et très légère à porter du fait de sa composition.

Sa coupe courte me permet de l’associer à des pantalons taille haute et à des tenues où le bas est un peu large, pour jouer sur les contrastes de volume.

Je tenterai de vous le montrer plus en détails dans un prochain look.

Caban Monoprix et sac Galeries Lafayette montré – collection P/E 2018 soldée –

Pantalon Kookaï et ceinture Le Tanneur portée ici – seconde main –

Pull en cachemire Uniqlo vu et col amovible COS – collection récurrente –

Bottines Jonak portées ici – collection A/H 2015-2016 soldée –

Collier COS présenté et montre Casio déjà vue ici 

 

Back in town

C’est fou comme le temps a filé depuis mon dernier post ! J’avais commencé un article début août mais je ne l’ai jamais terminé… Il faut dire que l’été est propice aux pique-niques et apéros, au farniente et à la déconnexion qu’à l’écriture d’articles sur le blog.

Mais ça y est, c’est la rentrée, on reprend donc les bonnes vieilles habitudes, avec le désormais traditionnel look de reprise : celui qui témoigne qu’on a beau être de retour au bureau, les vacances ne sont pas si loin derrière nous !

Les poches, c’est la vie !

Toujours fidèle à mes principes de recyclage, les nouveautés ici n’en sont pas vraiment : la jupe Bonobo qui s’adapte bien aux températures encore clémentes et à la vie de bureau vient de chez Emmaüs en ville (4,5 €) et la veste en jeans H&M de chez Frip’Attitude (5 €).

Cette dernière, je l’ai achetée pour Grande Soeur mais je la lui ai piquée car pour l’heure, elle n’a pas encore fait sa rentrée, elle ;-). Et oui, mon adolescente de fille m’a officiellement rattrapée en taille (et va certainement me dépasser sous peu : ça fait bizarre mais en même c’est tout le mal que je lui souhaite vu que je plafonne à 160 cm) et commence à me piquer des tops. On ne va pas tarder à faire dressing commun ;-). Cela me fait penser qu’il faut que je vous parle d’une salopette que nous partageons déjà…

La seule réelle nouveauté, c’est ce sac seau en daim shoppé en solde aux Galeries Lafayette : – 60 %, ce qui le ramenait à 45 €. J’aime bien la possibilité de le porter à l’épaule ou en bandoulière et sa couleur qui tranche. Mais j’avoue avoir des doutes sur sa tenue dans le temps : outre la nécessité de bien l’imperméabiliser, je me demande si le daim résiste bien aux frottements… Si parmi vous, il y a des personnes qui savent comment entretenir ce type de sac, je suis preneuse de vos conseils !

Veste en jeans H&M et jupe Bonobo – seconde main –

Top Mango vu ici – collection P/E 2016 soldée –

Sac Galeries Lafayette – collection P/E 2018 soldée –

BO Chic Alors ! et lunettes Yellow Plus 

Je vous souhaite une excellente rentrée et vous dis à très bientô sur le blog, j’ai des tas d’articles en tête : entre les trouvailles soldesques, les découvertes beauté et autres activités manuelles, sans compter l’habituel compte-rendu de nos vacances, il y a de la matière ! Alors à très vite 🙂

Recherche printemps désespérément

C’est marrant comme à l’arrivée du printemps, on a tous envie d’alléger et de colorer nos tenues, comme si on avait besoin d’abandonner la grisaille de l’hiver jusque dans les vêtements !

Le problème, cette année, c’est qu’il tarde un peu à venir ce printemps et les températures restant très fraîches, il faut ruser !

Avec l’astuce de l’imprimé floral, on peut aussi, plutôt que d’enlever des couches, ajouter des touches de couleurs et jouer sur les matières pour glisser doucement vers le printemps.

Du coup, j’ai échangé mon étole en laine contre un foulard avec du fluo dedans et ressorti les chaussure basses mais avec des bas, pour éviter d’attraper un rhume par les chevilles 😉

Et ce pull blanc / gris shoppé en fin de soldes à -50 % chez Princesse Tam Tam vient éclairer ma tenue tout en étant bien chaud puisqu’il est en cachemire.

Comme j’avais déjà acheté un pull noir basique, je me suis dit que je pouvais me permettre un peu de fantaisie pour celui-ci : les manches sont conçues pour bien recouvrir les mains, l’encolure bateau découvre un peu les épaules et les détails ajourés aux emmanchures sont adorables.

Et sa couleur se marie avec tout, ce qui ne gâche rien !

Enfin, mon manteau Lola ayant bien rempli son rôle cet hiver, je le laisse prendre un repos bien mérité en optant pour mon caban Cyrillus, certes noir, mais d’aspect plus léger, histoire d’élancer la silhouette.

Mais bon, tout ça s’est bien beau mais il faudrait quand même pas que cela dure trop longtemps non plus… On aimerait bien faire plus que ruser et véritablement ranger les affaires d’hiver au placard…

Bon, je vous laisse, je pars en quête du printemps : souhaitez-moi bonne chance !

Caban Cyrillus 2016 – seconde main – porté ici 

Foulard Pièces 2013 – offert par mes copines – vu  

Pantalon COS, porté ici – collection soldée –

Chemise en jeans Mosquitos pour la Halle aux Vêtements 2014 – ancienne collection -présentée

Derbies Clarks vus ici – collection A/H 2017 soldée –

Lunettes Anne et Valentin – ancienne collection – 

BO Chic Alors ! étrennées ici – ancienne collection –

Collier COS  vu – ancienne collection 2015 soldée –

 

Du nouveau

Laissez-moi vous présenter 2 pièces que je n’avais pas eu le temps de vous montrer depuis leur acquisition, alors qu’elles font vraiment partie de mes basiques depuis qu’elles sont entrées dans ma garde-robe.

Ces chelsea boots en cuir gras de la marque Free Lance étaient soldées à 60 % dans la boutique lyonnaise l’été dernier : difficile de passer à côté de ce modèle classique à un tel prix ! Elles sont hyper confortables et vont avec tout.

Ici, je les ai associées à ma fameuse jupe, qui est décidément de tous les looks…

Avec l’ouverture d’Uniqlo à Lyon cet automne, je me suis enfin décidée pour une de leur doudoune matelassée. Jusqu’à présent, je n’avais pas trouvé de coloris ni de coupe qui m’attirait dans tout ce qui se faisait sur le marché. Il faut dire que ce type de doudoune est décliné dans toutes les marques avec plus ou moins de réussite.

Avec la promotion de lancement, je me suis décidée pour ce modèle gris chiné ultra fin mais très chaud qui passe aussi bien sous un manteau que porté seul à la mi-saison.

Et bien sûr, sous ma chemise, un de mes bodies Princesse Tam Tam x Uniqlo, mes incontournables chouchous de l’hiver, qui me permet de garder le sourire pour la photo (mais pas trop longtemps non plus) 😉

Bonne semaine à vous, sous la neige a priori…

Manteau Lola outlet vu ici

Chemise Mosquitos portée

Jupe et foulard seconde main présentés ici

Bottines Free Lance soldes P/E 2017

BO Bala Boosté

Lunettes Anne et Valentin 

Sunlight Shadow

Ces photos datent de Décembre dernier, quand le soleil était bien présent malgré le froid polaire ! Avec Biscotte, on s’était amusées de mon ombre sur le mur et on a commencé à essayer de chercher un titre pour l’article qui allait accompagner les photos : entre « marche à l’ombre » et « ombre chinoise vietnamienne », je peux vous dire que j’avais le choix mais que ça ne volait pas bien haut quand même 😉

Du coup ce sera un jeu de mots mais en anglais s’il vous plaît, en référence à une chanson des 80’s (c’est là où je suis sensée dire « toute ma jeunesse » mais où franchement je vais m’en dispenser…) que j’adore.

Alors ce look me permet de vous présenter une jupe et un foulard tous les deux achetés auprès d’associations caritatives, et plus précisément chez Emmaüs pour la jupe (5 €) et à la grande vente du Foyer Notre Dame des Sans-Abris pour le foulard (12 €).

Ce dernier était d’ailleurs neuf d’époque, il est 100% laine et n’avait jamais été porté. Le pauvre, avec moi, c’est tout le contraire : je crois bien que je l’ai mis tous les jours depuis cet automne ! Il est chaud et va avec à peu près tout : pourquoi se priver ?

Manteau Lola  – outlet –  et bottes Jonak – ancienne collection soldée – portés ici 

Sac vintage vu ici – from Mum – et pull en cachemire présenté – seconde main – 

Veste portée ici et chapeau Stetson porté – offerts  –

Lunettes Anne et Valentin – ancienne collection –

Vous connaissez le reste de ma tenue : du seconde main, du vintage, des cadeaux et des anciennes collections soldées.

J’essaierai de vous montrer la jupe portée différemment dans un prochain look. Je la trouve vraiment très facile à associer malgré sa taille haute, et la classe dans les basiques tout terrain de ma garde-robe car je peux aussi bien la porter au bureau que le week-end.

Oui, je classe mentalement mes vêtements par catégories, pas vous ??? Okay, ça peut valoir le coup d’y dédier un article, surtout en période de soldes… Je vais voir si je peux vous pondre ça pour bientôt !

Back !

Bon ok, ça fait un mois déjà que je suis rentrée officiellement de vacances mais entre les week-ends où les copains débarquent – Lyon étant idéalement située sur le chemin des vacances, que vous alliez à la mer ou à la montagne – , le pont du 15 août où nous avons rejoint des amis dans le Gard, et les (encore) longues soirées d’été, j’avoue que j’étais encore en mode Détente, et du coup le blog aussi !

Et voilà qu’arrive déjà Septembre, toujours synonyme de nouveautés, de bonnes résolutions, portées par l’énergie incroyable des vacances. En ce qui me concerne, c’est l’occasion, plus qu’en Janvier d’ailleurs, de revoir mon organisation, de me fixer des buts à atteindre, de tester des nouveautés… et de les partager avec vous !

Alors quoi de neuf en cette rentrée ?

1 – Alors que j’avais un compte Instagram inactif depuis 2012, j’ai décidé de renouer avec ce réseau, en postant les photos insolites / jolies / rigolotes qui occupent pas mal de place dans mon iPhone et dont je ne savais pas quoi faire. Peut-être que j’en ferai une rubrique spécifique dans le blog. Si vous voulez me suivre, c’est par ici.

2 – Après un tri drastique, je suis arrivée à ramener le nombre de photos de vacances de 1600 à 900 : youpi ! Je me demande par quel bout je vais pouvoir commencer à vous en parler, du coup préparez-vous à une série d’articles conséquents sur le Viet Nam !

3 – Parmi les nouveautés que je souhaite tester en cette rentrée (et des siècles après tout le monde) : le Bullet Journal ! J’avais vu passer des images sur la toile mais j’avoue que je n’étais pas très attirée par cette tendance, l’assimilant à du scrapbooking. Mais j’ai découvert la génèse de cet outil il y a quelques jours, grâce à cette vidéo de Solange te Parle (que j’ai découverte aussi par l’occasion). Je vous en reparle vite également.

4 – Au Viet Nam, je n’ai pas failli à mes habitudes et j’ai acheté (entre autres choses) quelques vêtements de seconde main, dont cette très agréable chemise à pois, parfaite pour la grosse chute de température que nous connaissons depuis hier (quasiment 15° de moins en une nuit) à Lyon. J’adore sa matière très souple – a priori de la viscose – qui est trop chouette au tomber et douce au porter.

Bizarrement, je pensais que l’imprimé pois ne m’allait pas (alors que j’adore sur les autres) mais cette chemise me fait mentir et c’est tant mieux !

Pour la partie supérieure du look, nous avons donc exclusivement du seconde main voire du vintage et pour la partie inférieure, rien de neuf non plus 😉

Imperméable Burberry, sac Pourchet vintage, chemise à pois – seconde main –

Jeans gris La Redoute – vu ici pour la première fois – et Stan Smith – présentées ici

5 – En effet, j’ai décidé de continuer à vous proposer des déclinaisons de looks avec peu de « vraies » nouveautés mais des trouvailles de seconde main et ma garde-robe existante. Cela ne signifie pas que j’arrête les achats de vêtements neufs mais que je vais poursuivre dans ma lancée d’être plus regardante sur les origines, la qualité et donc plus sélective dans mes acquisitions. J’ai amorcé cette tendance il y a déjà 2 ans et ma garde-robe est beaucoup plus allégée mais ce n’est qu’un début ! Là encore, cela fera l’objet de prochains articles sur le blog.

Après vous avoir mis l’eau à la bouche avec ces promesses d’articles, il ne reste plus qu’à m’y mettre, alors à très vite !

Blouse sisters

On atteint des sommets en matière de jeux de mots par ici, non ? 😉

Blouson en cuir Kookaï vu ici (entre autres) – ancienne collection soldée –

Blouse Vero Moda – collection soldée A/H 2016-2017 –

Sac Pourchet, jeans Levis et escarpins Cordoan – seconde main –

Ceinture Cos portée ici – collection P-E 2016 soldée –

Chèche tunisien – cadeau d’une copine –

Voici donc l’autre blouse, qui ressemble beaucoup à celle que je vous montrais ici, même si sa couleur est quand même moins neutre.

Seuls quelques détails au niveau des manches et de la longueur diffèrent : une patte de boutonnage en velours un ton plus foncé pour les manches et une longueur qui lui permet également d’être portée en tunique.

Ces blouses s’associent très bien également à un jeans, pour un look un peu plus casual tout en restant assez féminin.

C’est la seule nouveauté de ma tenue car pour leur reste, on a de l’ancien, voire du très ancien avec mon blouson en cuir (je crois bien que je l’ai depuis 10 ans maintenant) et comme toujours de la seconde main.

Je vous souhaite une très belle semaine, sous le signe de la douceur !

 

Revoir ses classiques

img_0672

Je vous le disais dans un précédent article, durant ces soldes d’hiver, j’avais pour objectif de trouver un gilet long noir et une paire de derbies. Le gilet je vous l’ai montré ici et les derbies les voici : un modèle plutôt classique malgré ses bouts fleuris, mais d’un confort sans nom !

img_0670

Depuis quelques temps déjà, je suis très attentive au confort et à la facilité d’association des chaussures que j’achète. Sans tomber dans le classicisme, il faut bien reconnaître que les modèles les plus sobres sont les plus intemporels et que ces achats garantissent une certaine fréquence de port.

image3

C’est le cas pour la plupart de mes bottes et bottines, dont certains modèles ont plus de 10 ans comme mes Jonak camel. On n’est pas obligé pour autant de toujours choisir du noir ou des modèles classiques mais il est important de prendre le temps de définir ce dont on a vraiment besoin, pour quel type de circonstances ou de tenue.

image2

Cela ne veut pas dire que j’ai chassé l’originalité de mon shoesing mais je préfère désormais profiter des soldes pour acquérir un modèle « classique » plus cher et durable.

image5

Autre nouveauté de ce look, ce pull en cachemire Princesse Tam Tam, avec des fils métallisés rouges. Il me manquait un pull noir à manches longues, j’ai du coup attendu les dernières démarques pour l’acquérir, et j’en ai profité pour le prendre en cachemire. J’ai craqué pour ses emmanchures US contrastantes et son côté irisé, ça le rend moins classique pour le coup !

image4

Pour ce look un peu boyish, j’ai assemblé des classiques (avec la chemise blanche et le jeans brut) et les ai un peu revisités dans la façon de les porter : faire sortir les pans de la chemise, roulotter le bas du jeans et associer les derbies à des mi-bas en résille. Cela casse un peu les codes et permet aux classiques de rester modernes 😉

img_0675

Excellente semaine à vous et bon courage si vous reprenez le chemin du boulot !

Pull Princesse Tam Tam et derbies Clarks – collection A/H 2017 soldée –

Manteau Lola et chemise Gap – anciennes collections –

Jeans Levi’s et sac Pourcher – seconde main –

Lunettes Anne et Valentin